Myrtilles : cet aliment miracle réduit le risque d’Alzheimer et d’infarctus

Une nouvelle étude suggère que la consommation de myrtilles pourrait prévenir diverses maladies gravissimes, comme l’hypertension ou encore la maladie d'Alzheimer.

On le sait : les myrtilles sont excellentes pour la santé. Elles facilitent la perte de poids, elles luttent contre le vieillissement, elles soignent les infections urinaires... mais elles peuvent aussi prévenir la maladie d'Alzheimer ! C’est en tout cas ce qu’affirment quatre nouvelles études scientifiques publiées dans The Journals of Gerontology, publication à comité de lecture de la Société américaine de gérontologie.

La myrtille, un aliment miracle

Depuis les années 1990, les recherches sur les bienfaits des myrtilles ne cessent de croître.

"Depuis cette époque, les myrtilles sont en vogue et on ne cesse d'effectuer des recherches sur leurs bienfaits" a écrit le chercheur Donald K. Ingram, dans un éditorial d’introduction. "Des études ont montré que ce fruit avait une très haute activité antioxydante contrairement à de nombreux autres fruits.

De plus, d'autres bienfaits des myrtilles, tels que leurs propriétés anti-inflammatoires, ont été identifiés”, a-t-il ajouté.

Une autre étude a démontré qu'une consommation quotidienne de 200 grammes de myrtilles (environ une tasse) pourrait améliorer la fonction des vaisseaux sanguins et réduire la pression artérielle systolique, c’est-à-dire la pression lors de la contraction cardiaque (systole). Les anthocyanes, des composés phytochimiques qui donnent aux myrtilles leur couleur foncée, seraient responsables.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont suivi pendant un mois 40 volontaires. Tout au long de cette période, certains d'entre eux consommaient tous les jours une boisson contenant 200 grammes de myrtilles, tandis qu'une boisson témoin était donnée aux autres.

Résultats : les effets bénéfiques de la consommation de myrtilles sur les vaisseaux sanguins des participants ont pu être observés deux heures à peine après l'ingestion et ont perduré pendant un mois.

Ceux-ci comprenaient une réduction de la tension artérielle de 5 mmHg, soit l'équivalent des effets des médicaments antihypertenseurs, ainsi que l'amélioration de la fonction endothéliale qui joue notamment un rôle dans la formation de caillots sanguins, principaux responsables de l'infarctus du myocarde.

La sélection de ces quatre études comprend également des travaux sur les bienfaits cognitifs de la consommation de myrtille tant chez l’enfant que chez l’adulte âgé présentant une déficience cognitive légère. Une expérimentation menée chez le rat âgé a également montré une amélioration de la mémoire chez les animaux supplémentés en myrtilles par rapport aux rats du groupe témoin.

Ces petits fruits pourraient donc avoir une influence bénéfique sur le cerveau de personnes dont la mémoire décline, comme les patients atteints d’Alzheimer.

D’autres aliments bénéfiques pour la santé

Parmi les autres aliments bons pour la santé, on retrouve notamment le maquereau : selon la Fédération française de cardiologie, sa forte teneur en oméga-3 permettrait de "prévenir les maladies cardiovasculaires en agissant sur l’élasticité des vaisseaux, en luttant contre la formation de caillots sanguins, et surtout en réduisant le taux de triglycérides sanguin".

Autre allié de taille : les pois chiches qui, riches en cuivre et en manganèse, "possèdent des propriétés antioxydantes".

Les amandes et les noix aideraient également à diminuer les taux de mauvais cholestérol et de lipides dans le sang.

Enfin, le brocoli détonne par ses nombreux et multiples bienfaits. Grâce à la présence de vitamine A et C, c’est un excellent antioxydant.

Ses phytonutriments permettent de prévenir les maladies chroniques, le diabète ou certains cancers. Il renferme également du calcium, du potassium, des fibres et de la vitamine B9.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s): "Circulating Anthocyanin Metabolites Mediate Vascular Benefits of Blueberries: Insights From Randomized Controlled Trials, Metabolomics, and Nutrigenomics", The Journals of Gerontology, 16 février 2019.
"Blue Versus Gray: Potential Health Benefits of Blueberries for Successful Aging", The Journals of Gerontology, 8 avril 2019.
"Diets rich in blueberries yield diverse benefits", 29 juillet 2019, EurekAlert. 
La rédaction vous recommande sur Amazon :