Les comportements de conduite abritent-ils les premiers signes de démence ? C'est ce qu'assure une étude publiée dans la revue Geriatrics le 28 avril dernier. Des chercheurs américains ont développé des algorithmes très précis pour permettre la détection précoce des déficiences cognitives légères et de la démence.

Des chercheurs de la Mailman School of Public Health de l'université de Columbia et de la Fu Foundation School of Engineering and Applied Science de Columbia, aux États-Unis, ont récolté des données de conduite sur 3 000 personnes âgées de 65 à 79 ans grâce à des appareils placés dans leurs voitures. Ils s'en sont servis pour créer un algorithme permettant de prédire le risque de démence ou de maladie d'Alzheimer chez les conducteurs âgés étudiés.

"Sur la base de variables tirées des données de conduite et des caractéristiques démographiques de base telles que l'âge, le sexe, l'origine ethnique et le niveau d'éducation, nous avons pu prédire les troubles cognitifs légers et la démence avec une précision de 88%", a déclaré Sharon Di, professeure d’ingénierie civile et mécanique au sein de l’université de Colombia et autrice principale de cette étude.

Les modèles d'algorithme qui se basaient seulement sur les données démographiques avaient une précision de détection de 29%, contre 66% pour ceux basés uniquement sur les données de conduite. Les chercheurs américains ont constaté que l'âge restait le facteur principal dans le risque de démence.

Un nouvel outil de détection précoce de la démence ?

"La conduite automobile est une tâche complexe impliquant des processus cognitifs dynamiques et nécessitant des fonctions cognitives et des capacités motrices essentielles", a assuré Guohua Li, MD, DrPH, professeur d'épidémiologie et co-auteur de l'étude.

Cette étude démontre "que les comportements au volant peuvent être utilisés comme des marqueurs de la démence et des troubles cognitifs". Selon lui, "s'ils sont validés, les algorithmes développés dans cette étude pourraient fournir un nouvel outil de dépistage pour la détection précoce et la gestion des troubles cognitifs légers et de la démence chez les conducteurs plus âgés".

Sources

Driving Behaviors Harbor Early Signals of Dementia, Mailman School of Public Health de l'université de Columbia, 28 avril 2021. 

https://www.publichealth.columbia.edu/public-health-now/news/driving-behaviors-harbor-early-signals-dementia

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.