Sommaire

Dysphonie (perte de la voix) et dysphagie (difficulté à avaler)

Dysphonie (perte de la voix) et dysphagie (difficulté à avaler)© Istock"La perte de la voix et l’hypersalivation car on n’arrive plus à déglutir sont des signes de gravité de l’œdème de Quincke", informe le Dr Habib Chabane, immuno-allergologue libéral. Ces deux signes en plus d’une bouche que l’on ne peut plus fermer car la langue est gonflée sont les symptômes d’un œdème laryngé, localisation d’angiœdème la plus redoutée. "Un œdème de Quincke laryngé dans un contexte d’anaphylaxie (NDLR : réaction allergique grave à un aliment, un médicament ou une piqûre d’hyménoptère) peut évoluer très rapidement vers l’asphyxie", alerte le Dr Habib Chabane.

Les recommandations : les personnes allergiques qui ont de tels signes et qui disposent d’un stylo d’adrénaline sur eux doivent l’utiliser immédiatement et ensuite appeler les secours.

Œdème des extrémités ou du visage

L’angiœdème peut avoir différentes localisations possibles. "Cela peut toucher les mains, le visage, les oreilles, le cou, comme la langue", informe le Dr Habib Chabane. L’œdème de Quincke peut se signaler par un œdème qui s’installe de façon moins brutale qui n’est pas dû à une réaction allergique grave. "Cet œdème d’installation plus progressive, angiœdème à bradykinine, n’est pas dû à un phénomène allergique mais au dysfonctionnement d’un système qui contrôle l’inflammation. Ces phénomènes d’activation non contrôlés peuvent avoir des sources variées : stress, traumatisme, prise d’un médicament (notamment antihypertenseur, œstrogène des pilules contraceptives)", explique-t-il. Ces œdèmes aux localisations diverses pouvant évoluer vers un œdème de Quincke laryngé, mieux vaut appeler le samu dès les premiers signes, car ils nécessitent un traitement spécifique.

Difficultés respiratoires

Difficultés respiratoires© IstockUn œdème de Quincke est une urgence médicale s’il s’accompagne de troubles respiratoires. Les signes qui doivent alerter ? "Des symptômes d’asphyxie : difficultés à respirer, bleuissement de la peau", informe le Dr Habib Chabane. Ils signalent que l’œdème de Quincke est compliqué d’une atteinte du larynx ou d’un bronchospasme associé (choc anaphylactique). "Ce sont des signes d’hypoxie (baisse d’oxygène dans le sang). Cela signale une phase critique, car une anoxie de plus de 3 minutes entraîne des lésions cérébrales irréversibles", précise l’allergologue. Si vous avez une ou des allergies connue(s) et que vous êtes en possession d’un stylo auto-injecteur d’adrénaline, une injection doit être faite au plus vite avant de joindre les secours.

Rougeurs cutanées

Lorsqu’il y a un œdème de Quincke, la peau peut être le siège d’un érythème (rougeur) modéré. "Ces signes cutanés peuvent manquer au début d’un œdème de Quincke", prévient le Dr Habib Chabane. "S’il y a une chute de la tension artérielle, il n’y a pas de plaque", explique-t-il. Si vous avez d’autres signes comme un œdème, des difficultés pour parler ou avaler votre salive, appelez le 15 (ou 112 d’un téléphone portable, même verrouillé).

Démangeaisons des mains ou du cuir chevelu

Démangeaisons des mains ou du cuir chevelu© Istock"Un œdème de Quincke dans le cadre d’une anaphylaxie commence souvent par de violentes démangeaisons au niveau de la paume des mains, du cuir chevelu, parfois de la plante des pieds", informe le Dr Habib Chabane. En présence de tels signes, il faut penser à une réaction allergique grave et appeler le samu.

Douleurs abdominales

Autre signe d’un œdème de Quincke, manifestations viscérales comme des douleurs au niveau des intestins. "Les douleurs abdominales peuvent être très précoces dans le cadre d’une réaction allergique. Il s’agit de crampes violentes pouvant être accompagnées de vomissements, de diarrhée et même d’incontinence", prévient le Dr Habib Chabane. L’angiœdème à bradykinine peut lui aussi se signaler par des douleurs abdominales isolées.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Remerciements au Dr Habib Chabane, Immuno-Allergologue libéral.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.