Crise d'asthme allergique : que faire ?

Publié le 20 Juin 2018 par La Rédaction Médisite
L’asthme se traduit par un épisode de gêne respiratoire qui peut être très impressionnant. Contrairement à l’asthme classique, l’asthme allergique est provoqué par un agent allergène. La cause de cette allergie doit être identifiée pour prévenir les prochaines crises éventuelles.
Publicité

6748006-inline-500x375.jpg© Istock

Qu’est-ce que l’asthme allergique?

La survenue d’une crise d’asthme allergique suppose qu’un allergène s’est introduit dans l’organisme, provoquant des réactions en chaîne. Identifié comme un ennemi, cet allergène engendre une inflammation des bronches et une contraction des muscles qui les entourent. Une grande quantité de mucus est produite, empêchant le flux d’air de passer correctement. Le symptôme caractéristique est une respiration difficile et sifflante due à la fermeture des bronches. Une toux sèche est également observée, ainsi qu’un sentiment d’oppression au niveau de la poitrine.

Publicité
Publicité

Que faire face à une crise d’asthme?

Dans le cadre d’un asthme allergique, un traitement de fond peut être envisagé, notamment lors d’un contact fréquent avec l’agent allergène. C’est le cas par exemple de certaines professions en contact avec des solvants ou de la peinture, des boulangers en contact quotidien avec la farine. L’asthme allergique a été reconnu comme maladie professionnelle. Les bronchodilatateurs de courte durée d’action sont très efficaces et permettent l’ouverture des bronches en quelques minutes pour un soulagement rapide. Dans le cas d’une première crise, il faut éviter de paniquer pour ne pas l'aggraver. Essayez de respirer profondément et lentement, et évitez tout effort physique pour ne pas solliciter les poumons qui sont déjà très enflammés. À défaut, il convient d’appeler son médecin ou le SAMU.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X