Conjonctivite allergique : comment identifier l'allergène en cause

Parmi les multiples manifestations des allergies, on retrouve fréquemment les allergies oculaires. Les conjonctivites allergiques sont très inconfortables et peuvent être déclenchées par un grand nombre d'allergènes différents qu'il faut identifier pour pouvoir les éviter.

Publicité

© Istock

Quels sont les principaux allergènes responsables de la conjonctivite allergique ?

La conjonctivite allergique provoque un gonflement des paupières. Les yeux sont rouges et larmoyants. Ces signes sont bilatéraux. Des sensations de picotements ou de sable dans les yeux ainsi que des démangeaisons accompagnent ces symptômes. Parmi les principaux allergènes, on retrouve les pollens et les graminées qui provoquent des réactions saisonnières. Les cosmétiques sont également fréquemment incriminés. Enfin, les collyres peuvent provoquer des conjonctivites. Le port de lentilles de contact est déconseillé en cas de crise.

Publicité
Publicité

Comment traiter une conjonctivite allergique ?

La meilleure solution pour traiter une conjonctivite provoquée par une allergie est de déterminer l'allergène et d'en éviter le contact. Ceci est relativement simple lorsque des cosmétiques ou des collyres sont identifiés comment étant responsables. En cas de réaction saisonnière aux pollens ou graminées, on propose un traitement antihistaminique en comprimés ou en collyre, à suivre quotidiennement, à commencer au début du printemps et à interrompre en été. Parfois les allergies aux pollens peuvent durer une grande partie de l'année. Un avis allergologique peut contribuer à la prise en charge.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X