Goutte : 8 aliments qui aident a reduire le taux d’acide urique

“La goutte est une maladie chronique qui résulte de dépôts de microcristaux d’acide urique dans les articulations et les tissus environnants”, explique l’assurance santé Ameli sur son site Internet. 

En effet, l’acide urique est éliminé par les reins, dans les urines. Mais lorsqu’il y a un défaut de l'élimination de cet acide et qu’il est présent en trop grosse quantité dans l’organisme, il y a un risque de goutte. Cette dernière se caractérise par des crises inflammatoires douloureuses dans les articulations, et plus particulièrement le gros orteil. 

Bien que cette pathologie concerne de plus en plus les femmes, les hommes restent les premiers touchés car ils ont un taux d’acide urique naturellement plus élevé. La goutte apparaît après 30 ans chez la gent masculine, et aux alentours de 45 ans chez la femme. 

Elle peut avoir une prédisposition génétique, ou être liée à la prise de certains médicaments. Mais l’alimentation joue également un grand rôle dans l'apparition de la maladie. 

Crise de goutte : les aliments à éviter

En effet, l’alimentation joue un rôle clé sur la santé, et la goutte n’échappe pas à la règle. Une repas déséquilibré favorise l’acide urique présent dans le sang et peut conduire à un risque de goutte. 

Ainsi, certains aliments sont à éviter, notamment parce qu’ils sont riche en purines et favorisent l'hyperuricémie (taux d’acide urique élevé) : 

  • Les abats : foie, tripes, langues… 
  • Les viandes rouges.
  • Les poissons gras : harengs, sardines, crustacés… 
  • La charcuterie. 
  • Les produits sucrés. 

Il est également important de réduire le plus possible sa consommation d’alcool : “surtout les vins blancs et le champagne”, précise le nutritionniste Raphaël Gruman. En revanche, les personnes sujettes à la goutte doivent boire beaucoup d’eau. L’expert en nutrition insiste également sur l’importance de consommer des aliments alcalinisants : “le fait d’alcaliniser le corps permet de réduire l’inflammation généralisée et de calmer les crises de goutte. De plus, l'alimentation alcalinisante préconise de réduire les aliments qui sont naturellement riches en acide urique donc ça permet d’aller dans le bon sens.”

En effet, certains aliments sont connus pour aider à réduire les taux d’acide urique. Medisite vous en présente huit, avec Raphaël Gruman.

Les fruits rouges

1/8
Goutte : 8 aliments qui aident à réduire le taux d’acide urique

Les anthocyanes présents dans ces fruits aident à diminuer le niveau d’acide urique dans le sang. 

Le kiwi

2/8
Goutte : 8 aliments qui aident à réduire le taux d’acide urique

Ce fruit, très riche en vitamines C, aide à réduire l’acide urique dans le sang. 

Les légumes

3/8
Goutte : 8 aliments qui aident à réduire le taux d’acide urique

Les légumes, au-delà de vous permettre de maintenir une alimentation équilibrée, sont également bons à consommer pour éviter la goutte.

Les céréales complètes

4/8
Goutte : 8 aliments qui aident à réduire le taux d’acide urique

En 2017, une étude s’est penchée sur le lien entre l’adoption du régime DASH et la diminution du risque de goutte. Les participants suivant l’alimentation DASH avaient moins de risque d’avoir la goutte. Parmi ces aliments qui constituent le régime DASH, on retrouve les céréales complètes. 

Les noix

5/8
Goutte : 8 aliments qui aident à réduire le taux d’acide urique

Une étude de 2010 s’intéressant à l’impact de l’alimentation sur le risque de goutte a déterminé les noix comme un aliment permettant de réduire l’acide urique. 

Les produits laitiers non gras

6/8
Goutte : 8 aliments qui aident à réduire le taux d’acide urique

Le lien entre consommation de produits laitiers et diminution de risque de goutte a déjà été démontré lors d’un essai clinique en 2018. Lors de ces trois mois de tests, les participants ont connu une diminution significative des crises de goutte après avoir consommé un produit laitier.

Le café

7/8
Goutte : 8 aliments qui aident à réduire le taux d’acide urique

S’il est consommé de manière modérée, le café peut avoir la vertu de réduire le taux d’acide urique dans le sang. 

Les légumineuses

8/8
Goutte : 8 aliments qui aident à réduire le taux d’acide urique

“Les légumes secs comme les légumineuses permettent de limiter les consommation de protéines animales qui sont vecteurs d’acide urique”, explique Raphaël Gruman. 

Sources

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et ambassadeur de Medisite.  https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/goutte https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-osseux,-articulaires-et-musculaires/goutte-et-arthrite-%C3%A0-pyrophosphate-de-calcium/goutte https://www.cregg.org/wordpress/wp-content/uploads/2012/06/documents-n-acide-urique.pdf https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20035225/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Goutte