Elton John frappé par l’alcoolisme : il se confie 30 ans après

Publié le 31 Juillet 2019 à 12h10 par Emmanuelle Jung, journaliste santé
Il y a 29 ans, presque jour pour jour, Elton John bannissait l’alcool de sa vie. Frappée par l’alcoolisme, la star iconique a dû se battre pour surmonter son addiction. Aujourd’hui, Elton John est sobre et se livre sur cette douloureuse épreuve.

C’est un anniversaire très spécial que célèbre Elton John. Le chanteur a réussi à tirer un trait sur l’alcool il y a 29 ans, presque jour pour jour. Rongée par son addiction durant plusieurs années, la star a dû passer par une cure de désintoxication pour parvenir à se libérer. Aujourd’hui, c'est un homme sobre et il n’hésite pas à le rappeler.

Ce n’est un secret pour personne, Elton John est tombé dans les méandres de l’alcool durant les années 80. Enivré par sa réussite et sa notoriété de star, ce dernier n’avait alors plus de limite : alcool, cocaïne… tous les excès étaient permis. Heureusement, il décide un jour de vaincre son alcoolisme. Un choix qui lui aura sauvé sa santé, sa carrière, et aussi sa vie personnelle. C’est ce choix qu’il célèbre aujourd’hui, après 29 ans de sobriété.

"J’étais un homme brisé"

Pour marquer cet anniversaire, Elton John a publié un cliché de son jeton de sobriété sur son compte Instagram. On distingue les chiffres romains dorés qui correspondent au nombre d’années qu’il a passées loin de la boisson. Une vraie victoire pour le chanteur. L’alcool était comme un poison dans sa vie. "J’étais un homme brisé", avoue-t-il en légende de la photo.

Heureusement, Elton John a su reconnaître qu’il avait un problème et n’a pas hésité à demander de l’aide pour s’en sortir. "J’ai finalement trouvé le courage de prononcer ces quelques mots qui ont changé ma vie : j’ai besoin d’aide, poursuit la star. Merci aux personnes si bienveillantes qui m’ont aidé durant mon parcours jusqu’à la sobriété. Je vous suis éternellement reconnaissant".

Ses fans n’ont pas manqué de féliciter leur idole pour ce long chemin parcouru. "Félicitation ! Pour avoir trouvé cette force et ce courage", commente un internaute. "Source d’inspiration pour tous", peut-on encore lire à travers les commentaires.

Son public a d’ailleurs eu la chance de retrouver Elton John dans Rocketman, un long métrage qui retrace sa vie, sorti au cinéma le 16 mai dernier.

Alcoolisme : les signes qui ne trompent pas

La dépendance à l’alcool s’instaure par une consommation excessive au quotidien. L’organisme et le psychisme en souffrent lourdement. Certains signes psychiques, mais aussi physiques doivent vous mettre la puce à l’oreille.

En effet, les cellules nerveuses étant très sensibles à l’alcool, de nombreux symptômes psychiques vont apparaître. Tremblements, stress, anxiété, angoisses, agressivité, voire hallucinations et pertes de mémoire sont caractéristiques de cette addiction. La dépendance à l’alcool force alors à consommer pour se sentir mieux.

L'addiction peut souvent pousser à ruser pour trouver des cachettes et y dissimuler des bouteilles. Le patient ne manque pas d’imagination pour duper ses proches. Il peut aller très loin.

En outre, des signes physiques laissent aussi transparaître l’alcoolisme. Le foie, organe de détoxification, est particulièrement exposé à ce poison. La destruction régulière de ses cellules provoque une libération massive de bilirubine (pigment jaune produit par la destruction des globules rouges) dans le sang qui colore la peau en jaune.

L’aspect de la peau, notamment du visage, se trouve terne. Lorsque l’alcoolisme chronique est avancé, la personne perd l’appétit et maigrit vite. Enfin, nausées, vomissements et douleurs abdominales sont des symptômes qui peuvent se répéter en cas d’alcoolisme chronique.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :