Panique. Samedi 2 juin, des pompiers aidés du SMUR ont dû venir en aide à une femme âgée de 90 ans assaillie par des milliers d'abeilles. Elle se promenait dans un village de la commune de Saint-Martial dans le Cantal quand l'essaim s'est rué sur elle. Suite aux piqûres répétées des insectes, elle a fini par perdre connaissance, racontent nos confrères du site La Montagne. Des témoins sont intervenus et ont eux-aussi été piqués à plusieurs reprises. Certains se sont allongés au sol et ont été recouverts d'une couverture pour se protéger des insectes, en attendant l'arrivée des secours. Les victimes ont été transportées à l'hôpital d'Aurillac. La nonagénaire avait plus de 200 dards dans la peau, particulièrement sur la tête. Elle est décédée, apprend-t-on ce matin du Parisien. Parmi les trois témoins venus en aide à la vieille dame, un homme a été piqué 60 fois, une femme 80.

En cas de piqûre d'abeille : retirer le dard

Lors de la piqûre, les abeilles laissent l’aiguillon et la glande à venin accrochés à la peau. L'appareil continue ainsi à injecter les réserves de venin. Dans ce cas, retirez rapidement le dard avec l’ongle ou avec le bord non tranchant d’un couteau (en glissant parallèlement à la surface de la peau) ou d’une carte de crédit. N’utilisez pas de pincette, la glande à venin pourrait éclater et libérer encore plus de venin. L'abeille ne pique qu’une seule fois car une partie de son abdomen est arraché avec le dard, entraînant la mort de l’abeille. La piqûre est douloureuse, s'accompagne d'une rougeur, d'un gonflement. Quand les piqûres sont multiples, les quantité de venin est plus importante, la réaction devient toxique. Des vomissements, diarrhées, maux de tête et perte de connaissance peuvent survenir. Si la personne est allergique, les conséquences sont encore plus graves. Il peut y avoir un oedème obstruant les voies respiratoires et un choc cardiaque entraînant la mort de la victime.

Vidéo : Cette femme a été piquée par 200 abeilles

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.