Les idées noires hantent votre esprit et vous avez l’impression que vous ne parviendrez pas à vous en débarrasser ? Pourtant, votre cerveau est bien équipé pour y faire face. En effet, selon cette récente étude de l’Université de Cambridge (Angleterre) et de l'Université de l’Ouest de Chongqing (Chine), l’organe disposerait d’un système de nettoyage permettant de balayer les pensées négatives.

Cette découverte pourrait aider à lutter contre les troubles anxieux. Ces derniers touchent 21% des adultes au moins une fois dans leur vie, et jusqu’à deux fois plus les femmes.

Cerveau : un système de “balayage”des idées négatives

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont observé les cerveaux de vingt-quatre personnes grâce à des encéphalogrammes (examen permettant d’enregistrer l’activité électrique du cerveau) et un système d’imagerie cérébrale. Ils ont entre autres observé le fonctionnement de l’hippocampe, structure cérébrale qui influence la mémoire et les humeurs. Elle peut alors être à l’origine de troubles anxieux comme l’expliquent les chercheurs : “Quand des souvenirs indésirables s'immiscent dans notre cerveau, un processus de contrôle engage le cortex préfrontal dorsolatéral pour inhiber l'activité de l'hippocampe et l'arrêter". Selon les résultats publiés dans la revue scientifique américaine The Journal of Neuroscience le 18 avril 2022, le cerveau humain serait donc doté d’une sorte de système de nettoyage qui ferait disparaître les idées désagréables dès leur apparition dans le cerveau.

[social_embed:

Troubles anxieux et anxiété : ne pas les confondre

L’anxiété et les troubles anxieux sont souvent associés, mais il ne s’agit pas de la même chose. L’anxiété est une angoisse, une réaction excessive mais passagère qui intervient après une situation ressentie comme dangereuse. Ce phénomène est normal et peut toucher tout le monde.

Lorsqu’il prend une ampleur excessive, il s’agit alors de troubles anxieux.

“Une personne souffre de troubles anxieux lorsqu’elle ressent une anxiété forte et durable sans lien avec un danger ou une menace réelle, qui perturbe son fonctionnement normal et ses activités quotidiennes.” explique l’Inserm sur son site internet. L’organisme classe ces troubles en six sous-types :

Troubles anxieux : vers de nouveaux traitements

Actuellement, il existe différentes manières de traiter les troubles anxieux et l’anxiété : les médicaments et les interventions psychologiques. Cependant, cette nouvelle découverte pourrait permettre de mettre au point un traitement novateur.

Les chercheurs expliquent que davantage de recherches sont nécessaires pour comprendre mieux les raisons de ce processus de nettoyage cérébral : “On ne sait toujours pas comment le besoin de contrôle est détecté et si le contrôle fonctionne de manière proactive pour empêcher la récupération de souvenirs indésirables ou répond de manière réactive pour contrer les intrusions.”

Ils ont l’espoir qu’une fois le processus pleinement compris, ils pourront mettre au point de nouvelles solutions pour mieux soigner les personnes souffrant de troubles anxieux et d’anxiété.

Pour rappel, près d’un adulte sur cinq serait touché par des troubles anxieux au cours de sa vie. Un phénomène qui frappe deux fois plus les femmes que les hommes, selon l’Inserm. Une récente étude parue dans le journal Personality and Individual Differences révèle que les personnes anxieuses sont plus angoissées le soir que le matin. Cette étude, menée par la Dr Rebecca Cox, assure que cette anxiété noctune serait liée à l’inquiétude excessive ressentie par ces individus, également appelée “inquiétude problématique”. C’est un état psychologique qui permettrait d’agir comme un bouclier protecteur envers les changements soudains d’émotion et les imprévus. Ce “trop plein d’inquiétudes” empêcherait ces personnes de lâcher prise le soir. Une découverte qui pourrait aider la prise en charge des personnes anxieuses.

> Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine répondra à toutes vos questions !

Sources

https://www.jneurosci.org/content/early/2022/04/06/JNEUROSCI.1711-21.2022

https://www.inserm.fr/dossier/troubles-anxieux/

https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/guide_medecin_troubles_anxieux.pdf

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/troubles-anxieux-anxiete/comprendre-troubles-anxieux-anxiete

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.