Françoise Hardy : "Son cancer est en rémission" selon son fils

"Françoise Hardy s’en est quasiment complètement sortie", a confié Thomas Dutronc, évoquant devant la télévision suisse la maladie de sa mère et les difficultés de son combat.
francoise hardy arrive à l'enregistrement de l'émission de télévision intensive dimanche tenue au studio gabriel à p...©ABACAabacapress

"A deux doigts de passer l’arme à gauche" selon son fils Thomas Dutronc interviewé par le média suisse RTS Info, Françoise Hardy atteinte d’un lymphome (cancer du système lymphatique) serait en rémission. "Elle a commencé à remonter", a-t-il poursuivi. "Et maintenant, elle s'en est sortie quasi complètement, son cancer est en rémission."

A lire aussi : Les stars bipolaires

Après 3 semaines de coma en juin 2015, la chanteuse avait confié à Marc-Olivier Fogiel, venu la voir sur son lit d’hôpital, avoir "fait vivre des choses épouvantables" à son fils.

"Ma mère m'avait fait part de ses dernières volontés. Elle m'avait dit adieu, elle voulait y passer. Les médecins ont dit que c'était fini. Elle ne voulait voir que moi, j'allais la voir tous les jours. C’était d’une tristesse" s'est souvenu ce dernier.

"Un moment fort, il y avait beaucoup d’amour entre nous"

Mais Thomas Dutronc n'avait pas perdu espoir : "On m'a dit, les gens dans le coma peuvent vous entendre, donc je lui lisais des poèmes. Elle était géniale. C'était un moment fort, il y avait beaucoup d'amour entre nous."

Agée de 72 ans, Françoise Hardy se bat depuis une dizaine d'années contre son cancer. Le lymphome se présente sous deux formes différentes, les lymphomes non-hodgkiniens dans 90% des cas et la maladie de Hodgkin. Ces deux formes se différencient par la nature des cellules touchées par le cancer.

Le système lymphatique est un réseau de canaux et vaisseaux situés au niveau des coudes, du cou et des aisselles, dans lesquels circulent les anticorps et les cellules chargées d’éliminer virus et bactéries. En France, le taux de survie après le diagnostic d'un lymphome varie de 50 à 90% selon l'âge du patient et le type de lymphome.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Le lymphome non Hodgkinien

mots-clés : People malade
Source(s):