Les callosités, couches de peaux mortes épaisses qui se développent souvent au niveau du talon et de la plante des pieds sont dues à la défense de la peau contre la friction exercée par les chaussures. Mais pas seulement... Une nouvelle étude publiée par les scientifiques de l'université Queen Mary à Londres, révèle qu'une forme rare de cancer de l’œsophage cause un épaississement sévère de la peau au niveau de la plante du pied.

Un gène héréditaire en cause

Pour faire cette découverte, les chercheurs ont étudié deux groupes de souris. Ils ont injecté le gène iRHOM2, qu'ils soupçonnaient responsable, dans le premier groupe et l'ont retiré dans le deuxième. Résultat ? Les souris n'ayant pas le gêne avaient des callosités moins épaisses que les autres. Dans un deuxième temps, l'étude a été menée sur des humains et a révélé la même particularité.

Ce qui inquiète les chercheurs c'est que ce gêne entraîne une stimulation de la kératine 16, une protéine également liée au développement d'une forme de cancer de l’œsophage appelée Tylose. Plus de recherches doivent maintenant être effectuées afin de savoir si l'on peut considérer les callosités comme un facteur à surveiller.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Vidéo : Le cancer de l'oesophage

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.