"Un accident très grave semble s'être produit dans le cadre d'un essai thérapeutique en Bretagne", a déclaré Marisol Touraine, ministre de la Santé. En début de semaine, 6 personnes ayant participé à un test thérapeutique organisé par le laboratoire Biotrial ont été transportées en urgence à l'hôpital de Rennes, rapporte la ministre lors d'une conférence de presse du 15 janvier après-midi. "Cette molécule visait à traiter des troubles moteurs liés à des maladies neurodégénératives", explique-t-elle avant de démentir la rumeur selon laquelle le traitement était à base de cannabis.

90 personnes ont participé à cet essai

En tout, 90 personnes auraient participé à cet essai mais à des doses variables. Les personnes ayant été hospitalisées appartiennent au groupe qui a reçu le plus de doses du médicaments à fréquence répétée. "Les tests ont commencé le jeudi 7 janvier, poursuit Marisol Touraine, le premier symptôme secondaire est apparu le 10 janvier chez la première victime" qui est arrivée à l'hôpital en état de mort cérébrale. Ensuite les autres victimes ont suivi courant de la semaine. A ce jour elles seraient, selon un médecin du CHU de Rennes présent à la conférence, "avec un tableau suffisamment grave pour craindre un handicap neurologique irréversible", mais rien ne peut être cofnirmé il faut attendre.

Une enquête et une procédure d'inspection du site ont été ouvertes. Le Ministère de la Santé a demandé à ce que toutes les personnes ayant participé à cet essai soient au prévenues.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.