Soigner le cancer du pancréas grâce à un virus dérivé de l’herpès

Une équipe de chercheurs français vient de mettre au point un virus qui pourrait détruire les cellules malignes du pancréas. Il devrait être bientôt testé sur l’Homme.

Le cancer du pancréas, qui est l’un des plus foudroyants*, pourrait bientôt être traité. A Toulouse, les scientifiques de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) ont modifié un virus dérivé de l’Herpès Simplex afin qu’il infecte et détruise spécifiquement les cellules cancéreuses du pancréas.

La taille des tumeurs "drastiquement" réduite

Le virus a d’abord été testé sur des souris "in vitro". Il s’est attaqué aux cellules cancéreuses et les a éliminées, tout en épargnant les cellules saines.

Il a ensuite été testé "in vivo", sur des tumeurs humaines greffées à des souris. Les rongeurs, alors atteints par la maladie ont reçu une unique injection du virus modifié ainsi qu’une chimiothérapie. La taille des tumeurs a été "drastiquement" réduite, ont indiqué les scientifiques dans un communiqué.

La prochaine étape est de tester l’efficacité de ce virus modifié sur l’humain. "Il s’agit d’une nouvelle ère thérapeutique contre le cancer du pancréas, s’est réjoui Pierre Cordelier, responsable de l’étude. Plus rien ne s’oppose au lancement d’un essai clinique chez l’Homme, si ce n’est l’organisation, la réglementation et le coût. Mais compte tenu de la pauvreté de l’arsenal thérapeutique contre ces tumeurs et de notre expérience dans ce domaine, il y a de bonnes chances pour que cela ait lieu !"

*plus de trois quarts des patients décèdent au cours de l’année qui suit le diagnostic, et à peine 2% sont encore en vie après 5 ans.

Vidéo.La création de cellules sousches "in vivo"

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :