Quand les médicaments abîment vos ongles !

Dans son édition de mars, la revue médicale Prescrire rappelle que certains médicaments peuvent abîmer les ongles.

Publicité

Ongles jaunis, striés, fragiles... Et si c'était la faute de vos médicaments ? Comme le rappelle la revue médicale Prescrire, certains traitements exposent à des lésions des ongles. "Les cytotoxiques (anticancéreux) induisent fréquemment des lésions gênantes, parfois graves et douloureuses" cite-t-elle par exemple. On peut également parler des anti-infectieux, en particulier les cyclines, des antibiotiques fluoroquinolones, des antipaludiques, des antilépreux qui exposent à des lésions liées à la lumière telles que des décollements d'ongles, et à des troubles de la coloration. "Les rétinoïdes, utilisés dans le traitement de certaines acnés, exposent à une fragilisation, des inflammations et des déformations des ongles" ajoute Prescrire. Et de préciser que les lésions sont généralement réversibles même si elles peuvent persister plusieurs années.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X