Pourquoi les femmes ne doivent pas faire pipi avant de faire l'amour
Sommaire

Faire pipi avant un rapport : pourquoi c'est une mauvaise habitude

Faire pipi avant un rapport : pourquoi c'est une mauvaise habitude© Istock

Si certaines omettent de vider leur vessie après un rapport sexuel, d'autres commettent une erreur tout autant préjudiciable : se forcer à uriner avant de passer à l'acte.

"Ne pas se méprendre : si vous avez réellement envie d'uriner avant de faire l'amour, ne vous retenez pas, conseille le Dr Dominique. Une envie pressante sera une grande source d'inconfort pendant le rapport. En revanche, vous ne devriez pas vous imposer de vider votre vessie systématiquement avant".

Avoir assez d'urine pour éliminer les bactéries après le sexe

Il faut, de manière générale, vider régulièrement sa vessie. "Garder de l’urine, c’est source de contamination", explique le Dr Dominique. Or, avant un rapport, il vaut mieux s'abstenir.

Lors d’un rapport, des germes peuvent être au contact de l'urètre en raison de sa proximité du vagin, ce qui favorise les chances d'infection. Il est donc important pour une femme de ne pas aller aux toilettes avant : l'idée est d'être sûre d'avoir assez d'urine dans la vessie permettant un jet assez important après le rapport. Cela vous débarrassera des bactéries générées par le rapport.

"C’est pour ça qu’il ne faut pas se forcer à uriner avant un rapport : pour se garder de l’urine pour l'après. Si vous avez une grosse envie, ne vous retenez pas, mais n'urinez pas systématiquement. Il vaut mieux le faire après le rapport pour éviter les contaminations", commente l'urologue.

Cystite : les autres erreurs fréquentes

Ne pas s'assoir sur la lunette des toilettes

Une erreur particulièrement répandue chez les femmes : ne pas s'assoir sur la lunette des toilettes, en pensant éviter les infections urinaires (notamment lorsqu'elles trouvent dans un endroit où l'hygiène laisse à désirer). Pour le Dr Dominique, ce comportement n'est pas sans risque.

"Il faut toujours s’assoir et prendre son temps pour uriner, explique-t-elle. Il ne faut pas pousser, mais laisser couler naturellement. Il vaut mieux s’assoir et nettoyer un peu la cuvette avec du papier si vous êtes dans un lieu peu propre. De toute façon, vous vous asseyez sur les cuisses, donc il n y a pas vraiment de risque. Or, rester debout pour uriner est très mauvais pour le périnée et pour la vessie".

En effet, vous ne viderez pas correctement votre vessie ainsi et développerez des réflexes de lutte car cette "position" vous contraint à pousser. "Cela peut avoir des effets néfastes sur vos reins. On trouve beaucoup de patients qui urinent débout et du coup n’arrivent plus à uriner normalement", relève le Dr Dominique.

Prendre des antibiotiques en automédication

Une autre erreur relativement courante soulignée par l'experte : prendre des antibiotiques dès que l’urine à une odeur ou change de couleur, en pensant être victime d'une infection. "Cela favorise l’antibiorésistance, alerte-t-elle. S’il n'y a pas de douleur, il faut juste vous hydrater. Ce n’est pas une cystite.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Inès Dominique, urologue à l'Hôpital Diaconesses-La Croix Saint Simon Paris, interviewée par Medisite le 26 février 2020

The pre-sex move you should be avoiding, Yahoo News

La rédaction vous recommande sur Amazon :