Non, nous n'utiliserions pas que 10% de notre cerveau !

Une légende pourrait bien s’effondrer. Notre encéphale serait en réalité bien plus actif qu’on ne le croit.
© AMATHIEU - Fotolia.com

Selon une vieille théorie scientifique, nous n’utiliserions que 10% de notre cerveau, pendant que les 90% restants seraient au repos, ne nous étant alors d’aucune utilité au quotidien. Certains pensent même que si nous réussissions à les exploiter, nous pourrions développer des capacités paranormales telles que la télépathie. A tort ! Notre cerveau serait en fait beaucoup plus occupé.

En effet, l'étude américaine du Dr Richard Cytowic, publiée dans la revue Psychology Today, montre que la totalité de notre cerveau est exploitée mais que toutes les régions ne travaillent pas de la même façon. Ainsi certaines parties de notre encéphale en soutiennent d’autres dans leurs tâches. Par ailleurs, la totalité du cerveau n'est pas activée en permanence. D'après le Dr Cytowic, à un moment précis, entre 1 et 16% de nos neurones seraient actifs simultanément, dans une région de notre encéphale. Ceci optimiserait notre fonctionnement cérébral et minimiserait la dépense d'énergie. Expliquant par ailleurs le fait que nous ne soyons pas totalement multitâches.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Santé au quotidien