Les pesticides augmentent le risque d'Alzheimer et de Parkinson

Publicité

vin pesticide cerveau alzheimer parkinsonUtilisés pour protéger les cultures, les pesticides seraient nocifs pour le cerveau des cultivateurs. L'étude menée par Isabelle Baldi de l'Inserm auprès de 900 viticulteurs bordelais pendant 12 ans, a démontré que leurs fonctions cognitives étaient déteriorées par les pesticides.Troubles de la mémoire, de la concentration, de la vigilance, mais plus gravement, une augmentation du risque d'Alzheimer et de Parkinson seraient observées.
La chercheuse a précisé que les fonctions se dégradaient plus rapidement chez les viticulteurs utilisant plusieurs produits. Après quatre ans, les personnes exposées aux pesticides avaient déjà des performances en baisse comparées à celles non exposées. Au bout de 12 ans, la moitié des viticulteurs ont été victimes d'une détérioration notable de leur santé.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X