Les antiseptiques sont-ils une source d'infection ?

La revue médicale Prescrire met en garde contre l'utilisation des antiseptiques. Certains pourraient être contaminés par des bactéries et devenir source d'infection.

Et si au lieu de lutter contre les microbes, les antiseptiques ne faisaient qu'en rajouter ? Dans son édition de février 2014, la revue médicale Prescrire rapporte de nombreux cas d'infections liées aux antiseptiques. Parmi les produits contaminés déclarés par l'Agence américaine du médicament (FDA) figurent : l'alcool, les produits iodés, la chlorhexidine et les ammoniums quartenaires.

Des conditions de conservations inappropriées
"Le plus souvent les bactéries ont été introduites par dilution de l'antiseptique avec de l'eau contaminée, par manipulation inappropriée, ou par stockage dans des conditions non stériles", explique la revue indépendante. Seulement quelques cas ont impliqué une contamination pendant la fabrication. Pour une meilleure utilisation, Prescrire recommande de jeter un antiseptique dont les conditions de conservation n'ont pas été respectées. "Les solutions antiseptiques à usage unique évitent ce problème, à condition de ne pas les conserver après ouverture", conseillent les auteurs de la revue.

Source : "Antiseptiques: parfois eux-mêmes sources d'infection", Rev Prescrire 2014, Rev Prescrire 2014 ; 34 (364) : 109. (pdf, réservé aux abonnés)

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :