Vidéo : Prostate : pourquoi ces habitudes vous mettent en danger

Messieurs voilà une prescription qui devrait vous satisfaire ! Une étude menée par les chercheurs de l'université de Harvard (Etats-Unis) explique que les hommes qui éjaculent au moins 21 fois par mois ont moins de risque d'avoir un cancer de la prostate que les autres.

En dessous de 7 le risque augmente

Pour cette étude, les scientifiques ont suivi les cas de 31 925 hommes âgés entre 20 et 29 ans et 40 et 49 ans. Tous ont du écrire un journal relatant leur nombre d'éjaculations qu'elles soient issues d'une relation de couple ou par masturbation depuis 1992 jusqu'à 2010. En tout, 3 839 d'entre-eux ont été diagnostiqués d'un cancer de la prostate pendant l'étude.

"Nous avons remarqué que ceux ayant rapporté un plus haut taux d'éjaculation (21) par mois avait un taux de risque plus bas de cancer de la prostate que ceux ayant rapporté seulement quatre ou sept par semaine", expliquent les chercheurs.

Pour l'instant les scientifiques n'ont pas réussi à déterminer l'impact bénéfique de l'éjaculation, mais ils suppposent que cela permettrait d'évacuer des cellules responsables d'infection ou d'inflammation pourvant déboucher sur un cancer.

Vidéo. Prostate : les habitudes dangereuses

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.