Certains âges sont plus synonymes de tentation que d’autres... Selon les recherches (sur 1000 participants) du site de rencontres extraconjugales britannique illicitEncounters, les personnes qui trompent leur conjoint ont en majorité 39 ans.

Au-delà du chiffre symbole de la crise de la quarantaine, c’est le chiffre 9 qui tient la palme de l’adultère puisque les âges 29 (3e du classement), 39 et 49 (2e du classement), qui marquent des tournants dans la vie, seraient ceux des personnes qui trompent en majorité leur conjoint sur le site.

28% trompent leur partenaire après les retrouvailles avec un amour de jeunesse

Au Royaume-Uni, le site compte 1 million de membres. Durant l'été, le nombre d'abonnés augmente de 25%.
Pour 76% des infidèles, avoir une autre liaison est le signe d’un "manque d'excitation dans le lit conjugal", pour 54% tromper son conjoint vient juste d’une "occasion qui s'est présentée", pour 46% cela vient d’un ennui avec le partenaire, pour 28%, les retrouvailles via les réseaux sociaux d’un ancien amant, pour 22% l’envie de changement complet.

Vidéo. Est-ce normal de se masturber étant en couple ?

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.