L’Imodium®, ce médicament anti-diarrhéique, peut être utilisé comme une drogue à forte dose. Les médecins mettent en garde contre les conséquences fatales auxquelles ce choix peut aboutir.

L’ingrédient actif du médicament, le lopéramide est principalement connu pour sa capacité à réduire le mouvement de la paroi intestinale, mais aussi à constituer une étape dans le sevrage des toxicomanes. Un peu moins couramment, il est également utilisé comme une drogue qui, à haute dose, provoque l’euphorie.

Problème : il est extrêmement toxique pour le cœur. La revue Annals of Emmergency Medecine vient d’ailleurs de publier le cas de deux morts suite à une overdose de lopéramide.

Le manque de stigmatisation sociale contribue à de potentiels abus

"L’accessibilité à faible coût de ce médicament, sa circulation sans ordonnance sur le marché, ainsi que le manque de stigmatisation sociale contribue à de potentiels abus. Les gens qui cherchent à effectuer eux-mêmes un sevrage ou à atteindre un état euphorique par une surdose de lopéramide peuvent subir des conséquences mortelles", a déclaré le Dr William Eggleston, du Centre antipoison Upstate New York.

Selon le même médecin, le centre anti poison Upstate New York (Etats-Unis) aurait connu 7 fois plus d’appels liés à un abus de lopéramide entre 2011 et 2015, faisant écho à des données nationales du National Data System Poison, montrant une augmentation de 71% des appels de personnes prenant du lopéramide entre 2011 et 2014.

"Les prestataires de soins doivent être informés de l’évolution de la violence de la lopéramide et de sa toxicité pour le cœur. Rappelons également que tous les médicaments, y compris ceux vendus sans ordonnance, peuvent être dangereux lorsqu’ils ne sont pas utilisés selon les instructions", a conclu le Dr Eggleston.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : Digestion : les médicaments antiacides

mots-clés : Santé au quotidien
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.