Ibuprofène : le médicament plus efficace que les opioïdes contre les douleurs dentaires

Publié le 18 Avril 2018 à 16h24 par Rédaction Medisite
Contre le mal de dent, une simple combinaison d’ibuprofène et de paracétamol serait plus efficace et moins dangereuse que les médicaments opioïdes. 

© Adobe StockFaut-il forcément prendre des médicaments opioïdes contre les maux de dent aigus ? Ces traitements ne feraient pas partie des options les plus efficaces, selon des chercheurs en santé dentaire de plusieurs universités américaines, dont l’université Case Western Reserve. Dans une étude qu’ils publient dans le Journal of the American Dental Association, l es anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que l’ibuprofène constitueraient de meilleures solutions pour soulager efficacement et à moindre risque les douleurs dentaires.

400 mg d’ibuprofène et 1g de paracétamol contre le mal de dent

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont passé en revue 460 études réunissant sur un total d’environ 58 000 participants âgés de 15 ans et plus et évaluant la sûreté et l’efficacité de dizaines d’options de traitements contre les douleurs dentaires. Selon leur analyse, les médicaments de type anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, diclofénac, kétoprofène…) utilisés seuls ou en combinaison avec du paracétamol, possèdent la balance bénéfice-risque* la plus favorable, "optimisant l’efficacité tout en minimisant les effets indésirables aigus", selon la professeure Anita Aminoshariae, co-auteure de l’étude, dans un communiqué de l’université Case Western Reserve. La meilleure combinaison, supérieure même à tous les médicaments contenant des opioïdes étudiés dans cette recherche, associe 400 milligrammes d’ibuprofène et 1 gramme de paracétamol.

"Les opioïdes ne devraient certainement pas être la première option"

Cette étude a pour but de guider les dentistes dans le choix des traitements qu’ils prescrivent à leurs patients : "Aucun patient ne devrait rentrer à la maison dans la douleur. Cela signifie que les opioïdes sont parfois la meilleure option, mais ne devraient certainement pas être la première option" déclare la professeure Aminoshariae. Et pour cause : les médicaments opioïdes – qui contiennent de la codéine, de l’oxycodone, de la morphine ou encore du fentanyl – peuvent être à l’origine de sévères effets secondaires tels que détresse respiratoire, nausées, vomissements, dépendance et surdosage. "Chaque jour, plus de 115 Américains meurent à la suite d'une overdose d'opioïdes" rappelle l’université Case Western Reserve dans son communiqué.

*La balance bénéfice risque d’un médicament est la comparaison entre les risques du traitement - à savoir les effets secondaires - et ses bénéfices – c’est-à-dire son efficacité.

Vidéo : Pourquoi ces médicaments sont-ils dangereux ?

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X