La convention Minamata de l’ONU signée par 140 pays dont la France, interdisant l’utilisation du mercure dans les produits cosmétiques et les savons prendra effet en 2020. Le problème c’est que cette clause exclut le mascara et certains produits pour les yeux. Pourquoi ? Parce qu’ils ne contiennent que des "traces de contaminants" et "qu’aucune autre alternative sûre et efficace n’est disponible", selon le traité. Utilisé dans le maquillage en tant que conservateur et parce qu’il tue les bactéries, le mercure reste un neurotoxique causant des effets sur le système nerveux, les poumons, les reins, la peau ou encore les yeux. Interrogée par le Huffington Post, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) prévient que l’utilisation du phénylmercure est tout de même réglementée dans les produits cosmétiques. Son taux doit être inférieur ou égale à 0,007% en poids. Après les plaintes des consommateurs certaines marques de cosmétiques biologiques n’utilisent plus de mercure, espérons que les autres en fassent autant.

Source:Diplomatic Conference for the Minamata Convention on Mercury, 6 octobre 2013

> Une Bretonne de 61 ans découvre une algue qui rajeunit le visage. Résultats visibles en 42 jours.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.