Combien de fois faut-il faire l’amour par semaine ?

Publié le 13 Avril 2016 par Alexandra Bresson, journaliste santé | Mis à jour le 24 Septembre 2018 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Quel est le nombre idéal de rapports sexuels par semaine pour une relation ? Si de nombreuses études évoquent la fréquence de trois à quatre fois par semaine, la vraie moyenne serait en réalité plus basse pour des raisons pratiques.
Publicité
Combien de fois faut-il faire l’amour par semaine ?

En amour, il n'existe pas de règles précises, et chaque couple vit sa relation comme il l'entend. Mais qui ne s'est jamais posé cette question : combien de fois par semaine faut-il faire l'amour pour maintenir la flamme ? Tracy Cox, experte en couple et chroniqueuse dans le Daily Mail affirme que la fréquence est plus proche de cinq fois par mois que des idées reçues comme quatre à cinq fois par semaine.

Les couples de moins de 25 ans, ou tout récent ont généralement des rapports sexuels plus fréquents mais cette habitude s'estompe au fur et à mesure des années et continuer à la suivre par obligation n'arrange rien. "Des chercheurs ont demandé à des couples ayant des rapports sexuels environ six fois par mois de doubler la fréquence a eu un effet désastreux sur leur vie sexuelle car ils ont moins apprécié", explique Tracy Cox.

Publicité

Pas moins heureux que les autres couples

Quant à la fameuse fréquence des trois à quatre fois par semaine, il ne s'agirait pas de la moyenne la plus fréquente en raison du quotidien (travail, enfant). Reste les couples qui vivent ce moment d'intimité une fois par semaine. "La réalité, c'est que c'est la catégorie dans laquelle nous entrons le plus", explique Tracy Cox qui précise que ce chiffre est le plus réaliste et qu'il y a maintenant des recherches qui prouvent que ce n'est pas un signe "d'échec de la relation".

Publicité

"Cela permet de trouver un moment où les partenaires sont assez détendus pour se sentir excités et de ne pas ressentir de pression si le couple est en période de 'disette' sexuelle", précise l'experte. Quant aux couples qui n'ont plus aucune relation sexuelle, la situation peut convenir si les deux partenaires sont sur la même longueur d'onde.

Dialoguer pour comprendre les envies et les besoins de l'autre

En effet, le dialogue est la clé du bonheur quand on est couple. Une enquête menée aux Etats-Unis en 2018 sur la vie sexuelle des femmes montrait que le manque d'épanouissement sexuel était un véritable frein à la libido et donc intimement lié à la fréquence des rapports sexuels. Selon la sexologue Kate Moyle, cela est dû au fait que les femmes ne formulent pas assez leurs désirs. Pourtant, "o n sait que quand les femmes sont satisfaites, elles en redemandent", explique-t-elle. Parler jouerait donc un rôle dans la vie sexuelle, alors vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Mais le sexe, c'est aussi une affaire de santé !

Et niveau santé, vous avez tout intérêt à faire l'amour. En effet, on attribue au coït bon nombre de vertus, à commencer par celle antistress. L'orgasme permet la libération d'endorphines (les fameuses "hormones du plaisir") qui entrainent un relâchement physique et musculaire. Le sexe permettrait également de protéger de certains cancers via l'éjaculation ou encore de prévenir les risques cardiaques grâce à un effort physique soutenu et à une circulation sanguine améliorée. Par ailleurs, certains chercheurs ont démontré que faire l'amour serait une véritable arme anti-âge : cela augmenterait la résistance immunitaire et réduirait ainsi le risque de mortalité. Enfin, le sexe aiderait à prévenir l'incontinence urinaire car il entraîne la contraction des muscles du plancher pelvien, qui soutiennent la vessie et l'utérus.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X