Avez-vous un cerveau masculin ou féminin ?

Un documentaire diffusé au Royaume-Uni montre comment il est possible de savoir si le cerveau d’une personne reflète réellement son sexe. Prêt à faire le test ?

Publicité

© FotoliaVotre cerveau agit-il comme celui d’un homme ou d’une femme ? Une émission diffusée lundi 27 avril au Royaume-Uni, sur SBS One, montre comment certains gestes peuvent le révéler. Si chacun a sa personnalité et ses mimiques, certains comportements sont majoritairement masculins ou féminins. La présentatrice démontre ainsi pendant l’émission comment les filles et les garçons sont programmés par leurs parents pour réagir d’une certaine façon. Mais si la pression sociale a son importance, le Pr Baron-Cohen suggère dans ses études que les hormones du bébé façonnent également le cerveau. L’une d’elle montre qu’un bébé exposé à un plus grand taux de testostérone in utéro, aura moins tendance à être empathique plus tard. Une caractéristique qui se retrouve le plus souvent chez les garçons. Les mains, par exemple, donnent des indices sur la façon dont le cerveau reflète son sexe.

Publicité
Publicité

Testez-vous !

1- Serrer vos mains pour que vos doigts s’entrelacent. Regardez quel pouce se place au-dessus.
Si vous êtes un homme, vous aurez plus tendance à placer votre pouce gauche sur le dessus et si vous êtes une femme, le pouce droit.

2- Comparez la taille de votre index avec celle de votre annulaire. Si l’annulaire est plus long que l’index, vous êtes normalement un homme. S’ils sont de la même longueur, vous êtes une femme.

3- Regardez l'image ci-dessus et déterminez à quelle expression se rapportent les regards

Dans l'image A, le regard est-il : 1- embarassé, 2-coupable, 3-penseur, 4-inquiet ?

Dans l'image B, le regard est-il : 1-incertain, 2-affectueux, 3-joueur, 4-horrifié ?

Dans l'image C, le regard est-il : 1-confus, 2-sympathique, 3-gêné, 4-découragé ?

Dans l'image D, le regard est-il : 1-paniqué, 2-incrédule, 3-déprimé, 4-intéressé ?

Réponses: A-4. B-1, C-3, D-4.

Les femmes réussissent ce test plus facilement que les hommes car elles sont naturellement plus empathiques qu'eux.

4- Mettez votre main dans un seau d’eau glacée. Dès que la douleur devient insupportable, retirez-là. (Il est fortement déconseillé de la laisser plus de 15 minutes). Les hommes résistent généralement plus à la douleur que les femmes, constatent Jeff Mogil de l’Université McGill (Montréal). En plus d’un certain machisme, il pense qu’il existe des "différences dans le système nerveux des hommes et des femmes".

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X