Alerte sur le médicament Ultra-Levure : il est à éviter chez les patients immuno-déprimés

Publié le 22 Février 2018 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Un communiqué de l'ANSM met en garde contre une nouvelle contre-indication considérant le médicament Ultra-Levure®  désormais interdits chez les patients immundéprimés suite à des cas d'infections parfois mortels.
Publicité

© Adobe StockAttention si vous possédez de l'ULTRA-LEVURE 50 mg et 30mg gélule et 100mg en sachet dans votre pharmacie. L'ANSM alerte les professionnels de santé sur l'ajout d'une nouvelle contre-indication concernant ce médicament : il ne doit pas être donné aux patients immuno-déprimés ou en état critique. Ce médicament de la famille des antidiarrhéiques est constitué d'un champignon microscopique capable de restaurer la flore intestinale en cas de diarrhée.

Publicité
Publicité

Des patients immunodéprimés ayant consomés le médicaments décédés

Un risque chez les patients porteurs de cathéter veineux central était déjà connu. Mais l'Agence Européenne du médicament, l'ANSM et le laboratoire Biocodex confirment l'incidence de cas rares de fongémie à Saccharomyces boulardii (principe actif de l'Utra-levure) chez des patients hôspitalisés, en état critique ou immunodéprimés, ayant consommé le médicament. "L'issue a été parfois fatale chez certains" ajoute l'ANSM.

La lettre d'information de l'ANSM met également en garde sur la manipulation du médicament en présence de patients immunodéprimés "afin d'éviter toute contamination manuportée et aéroportée par Saccaromyces boulardii, les sachets et les gélules ne doivent pas être ouverts dans la chambre du patient. Les professionnels de santé doivent porter des gants durant la manipulation de probiotiques, les jeter immédiatement après usage et se laver les mains".

La mention de cette nouvelle mise en garde et contre-indication devra maintenant figurer sur les notices du médicament.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X