5 raisons de se masturber plus souvent

Même si le sujet est de plus en plus abordé, la masturbation reste encore taboue et pourtant elle peut vous aider à améliorer, multiplier les orgasmes et bien d'autres bénéfices sous la couette. Voici 5 raisons de se laisser aller au plaisir solitaire selon Tracey Cox, sexologue britannique. 
©IstockIstock

85% des français pratiqueraient la masturbation occasionnellement et 35% chaque semaine. Si les chiffres révèlent que beaucoup de personnes le font, le sujet reste malgré tout tabou et pourtant il est bénéfique à la sexualité. Autre que pour le simple plaisir, la sexologue britannique Tracey Cox, révèle sur son blog cinq raisons de ne pas s'en priver.

C'est la meilleure façon pour les femmes d'atteindre l'orgasme : selon Tracey Cox 95% des femmes qui se masturbent atteignent l'orgasme de cette façon. "C'est une façon de connaître votre corps et savoir ce qui vous donne du plaisir ou non", ajoute la spécialiste.

Ca aide à mieux dormir : chez l'homme atteindre l'orgasme déclenche la libération de neurostramsetteurs qui favorisent l'endormissement. Pour la femme la masturbation est un excellent moyen de se détendre.

Ca vous rend plus beau : et oui ! la masturbation favorise la circulation sanguine, combat les effets du stress et rend la peau plus lumineuse. Un véritable soin beauté. Ca vous empêche de faire des erreurs : "Si vous êtes célibataire, être capable de vous donner du plaisir et le faire évite d'être guidé par ses pulsions et de coucher avec quelqu'un dès la première occasion", explique la sexologue.

Ca déclenche encore plus d'orgasmes : "plus on se masturbe plus on est capable d'atteindre l'orgasme plusieurs fois avec ou sans partenaire", selon Tracey Cox.

Orgasme clitoridien : qu'est-ce que c'est ?

Le clitoris est la principale zone érogène de la femme, si bien que l'orgasme clitoridien est généralement le plus facile et le plus rapide à atteindre parmi les différents types d'orgasmes (orgasme anal, orgasme des seins, etc.) : la masturbation permet souvent de le provoquer en quelques minutes. Pendant de nombreuses années, il a été totalement différencié de l'orgasme vaginal, mais aujourd'hui, on considère plutôt que l'orgasme vaginal est une prolongation de l'orgasme clitoridien (le plaisir part toujours du clitoris, mais s'étend jusqu'au vagin et peut durer de longues minutes chez certaines femmes).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):