Une étude menée par des chercheurs du Collège des sciences de la santé et de la vie de l'Université d'Aston (UK) a révélé que l'intérieur de vos voitures contiendrait des niveaux de germes nettement plus élevés que ceux de vos toilettes.

Pour arriver à ce constat, les chercheurs ont analysé l'intérieur de voitures. Cela leur a permis d'établir le niveau de contamination bactérienne des véhicules, qui avaient chacun un historique différent (afin d'avoir le résultat le plus proche de la réalité possible).

Si l'on en croit leurs résultats, les automobilistes devraient nettoyer leur voiture plus souvent. Des bactéries nocives ont été détectées dans la plupart des véhicules, et ce particulièrement, dans le coffre. La bactérie E.coli se réfugierait dans de nombreux coffres.

"Escherichia coli (E. coli) est une bactérie que l'on trouve couramment dans le tube digestif de l'être humain et des organismes à sang chaud. La plupart des souches sont inoffensives. Certaines en revanche peuvent provoquer une intoxication alimentaire", note l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Une bonne raison de réfléchir à deux fois avant de mettre vos fruits et légumes dans le coffre au retour du supermarché.

Bactéries : les 6 zones les plus sales de la voiture

"Les résultats de cette étude sont fascinants, car ils aident à montrer que malgré le nettoyage de nos voitures, plus elles sont âgées, plus elles sont généralement sales, souligne le Dr Jonathan Cox, maître de conférences en microbiologie à l'Université d'Aston. Cela devient essentiel lorsque l'on pense à des domaines tels que le coffre de la voiture ou le siège du conducteur. Beaucoup d'entre nous y mettent des aliments en vrac ou ont l'habitude de laisser tomber quelques chips sur le siège, avant de les ramasser et de les manger".

Les scientifiques en ont profité pour analyser d'autres zones comprenant le levier de vitesses, le tableau de bord et la banquette arrière. Ces derniers présentent également des niveaux de contamination bactérienne plus élevés que ceux que l'on trouve sur les toilettes domestiques. Les bactéries trouvées comprenaient Pseudomonas, une bactérie dont les souches ne peuvent pas être facilement traitées avec des antibiotiques et Staph Aureus, un germe associé à la toux et aux éternuements. Parmi les zones les plus sales de la voiture, on retrouve :

  • Le coffre : 1 425 bactéries identifiées
  • Le siège du conducteur : 649 bactéries identifiées
  • Le levier de vitesse : 407 bactéries identifiées
  • Le siège arrière : 323 bactéries identifiées
  • Le tableau de bord : 317 bactéries identifiées
  • Le volant : 146 bactéries identifiées.

Pourquoi le volant est le moins sale

Une corrélation a également été trouvée entre l'âge d'une voiture et les niveaux de bactéries susceptibles de s'y trouver. Les voitures plus anciennes échantillonnées pour l'étude présentaient des charges bactériennes plus élevées que celles qui étaient sur la route depuis moins longtemps.

Toutefois, les chercheurs ont découvert que le volant était généralement le plus propre. Cette zone de contact pourtant élevée présente de faibles niveaux de contamination bactérienne. Selon les scientifiques, cela pourrait être dû à l'augmentation de l'utilisation du désinfectant pour les mains dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

"Ces résultats soulignent que nous devrions changer notre façon de penser à nos voitures et à la propreté. Souvent, nous nettoyons nos voitures en fonction de leur "apparence" propre plutôt que de leur propreté réelle. Idéalement, les tissus devraient être nettoyés en profondeur et à l'avenir, je nettoierai toujours toute voiture d'occasion que je pourrai acheter", ajoute le Dr Cox.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://medicalxpress.com/news/2022-02-reveals-car-dirtier-average-toilet.html 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.