Quels vaccins peut-on faire pendant une grossesse ?

Quels vaccins peut-on faire pendant une grossesse ?©iStock

Vaccins et grossesse : un duo gagnant ? Dans de nombreux cas, oui : ils peuvent protéger de plusieurs maladies particulièrement dangereuses pour la mère et/ou le futur bébé. Cependant, tous les vaccins ne peuvent pas être utilisés durant la grossesse…

Publicité
Publicité

Quels sont les vaccins autorisés durant la grossesse ?

Tout dépend du type de vaccin. En règle générale, seuls les vaccins ne présentant aucun risque d'infecter le fœtus sont autorisés durant la grossesse : cela comprend les vaccins anatoxines ou à fragments cellulaires (seule une substance ou une partie sans danger du germe infectieux est présente) mais aussi les vaccins inactivés (le germe infectieux est mort). En pratique, les vaccins autorisés durant la grossesse, quel que soit le terme de cette dernière, comprennent le vaccin contre le tétanos, la rage, les infections à pneumocoques, la typhoïde, la poliomyélite, les infections à méningocoques, le choléra, les hépatites A et B, la leptospirose, les encéphalites à tiques et la diphtérie. Pensez aussi au vaccin contre la grippe.

Publicité

Vaccin et grossesse : quels sont les vaccins interdits ?

Les vaccins à virus vivant atténué ne sont généralement pas pratiqués durant la grossesse. Ils contiennent un germe infectieux vivant, moins virulent que la normale, mais présentant tout de même le risque d'infecter le bébé en traversant le placenta. En pratique, les vaccins contre la varicelle, la tuberculose (BCG), la fièvre jaune et le ROR (vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole) ne peuvent pas être effectués durant la grossesse. En revanche, une vaccination avant la conception de l'enfant est envisageable : parlez-en à votre médecin.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité