Tomber enceinte pendant l'allaitement, c'est possible ?

Tomber enceinte pendant l'allaitement, c'est possible ?©iStock
Publicité

Contrairement aux idées reçues, l’allaitement ne constitue pas une méthode de contraception fiable puisqu’il est tout à fait possible de commencer une grossesse en allaitant, mais à certaines conditions bien précises.

Publicité

Quelles sont les chances de tomber enceinte en allaitant ?

Il faut bien le dire : elles sont très restreintes. En effet, l’allaitement retarde le retour de couche et, par conséquent, le mécanisme même de l’ovulation. Cette affirmation est d’autant plus vraie dans le cadre d’un allaitement complet. On considère que c’est le cas lorsqu’une femme allaite à la demande en observant un espacement entre les tétées inférieur à six heures. Selon les estimations, un rythme de six tétées par période de 24 heures entraîne une infertilité provisoire jusqu’au sixième mois du bébé. En réunissant l’ensemble de ces paramètres, le taux de grossesse au cours d’un allaitement tombe à 1 %. Ce n’est, en revanche, plus le cas lorsque le biberon est introduit et que le retour de couche survient.

Peut-on continuer à allaiter en étant enceinte ?

Il n’existe aucune contre-indication à poursuivre l’allaitement de son enfant tout en étant enceinte. Toutefois, les différentes fluctuations hormonales que subit le corps de la femme enceinte sont susceptibles de réduire la production de lait ou de modifier sa composition (colostrum). Il faut donc y porter une attention particulière afin de vérifier que l’allaitement maternel continue de répondre aux besoins nutritionnels du nourrisson. Au besoin, la femme allaitante devra consommer des aliments plus nutritifs et se reposer davantage.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité