Vraisemblablement les ruptures amoureuses seraient plus difficiles à encaisser pour la gent masculine. C'est en tout cas le constat d'une nouvelle étude parue au sein du Journal of Epidemiology & Community Health.

Le divorce et les ruptures amoureuses sont souvent suivies d'une période de solitude. A priori, elle serait délétère pour la santé. Les chercheurs associent à la solitude – causée par une séparation – à des risques accrus de mauvaise santé physique et mentale, à une baisse de l'immunité, voire à un décès.

Ils se sont appuyés sur les informations soumises à Copenhagen par 4 835 participants, tous âgés de 48 à 62 ans.

Le divorce n'est pas la seule cause à la solitude. Les scientifiques ont aussi mené leur étude sur des personnes veuves. Environ la moitié des participants qui ont vécu une rupture ou un décès ont vécu plus d'un an seul (54 % des femmes, 49 % des hommes), constatent les chercheurs.

Rupture : les hommes vont avoir tendance à négliger leur santé

"Chez les hommes, les niveaux les plus élevés de marqueurs inflammatoires ont été trouvés chez ceux qui avaient connu le plus de ruptures de couple. Ils présentaient des taux de marqueurs inflammatoires 17% plus élevés que ceux du groupe de référence. De même, les niveaux de marqueurs inflammatoires étaient jusqu'à 12% plus élevés dans le groupe qui avait passé le plus d'années à vivre seul (7 ou plus)", notent les scientifiques.

Près des deux tiers des hommes étaient aussi en surpoids ou obèses.

Mais ces découvertes n'ont été observées que chez les hommes. Aucune association de ce genre n'a été trouvée parmi les femmes.

Les hommes vont extérioriser tandis que les femmes vont intérioriser

Les hommes ont tendance à extérioriser leur comportement suite à une rupture de couple, en consommant plus d'alcool par exemple. Or, les femmes, de leur côté, vont avoir tendance à intérioriser en étant sujettes à des symptômes dépressifs. C'est ce qui semble expliquer pourquoi la santé des hommes est davantage en danger après une rupture. Ils vont souvent négliger leur santé.

Les auteurs soulignent que leur étude a été menée sur des hommes âgés d'une cinquantaine d'années. Et il se trouve que le système immunitaire va être aussi moins performant avec l'âge, "entraînant souvent une inflammation systémique qui jouerait un rôle clé dans plusieurs maladies telles que le cancer, les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2", expliquent les chercheurs.

"Un petit nombre de ruptures ou d'années vécues seules n'est pas en soi un risque de mauvaise santé, mais la combinaison de (nombreuses) années vécues seules et de plusieurs ruptures a montré dans notre étude qu'elle affecte la santé manière significative", écrivent les chercheurs.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

https://jech.bmj.com/lookup/doi/10.1136//jech-2021-217422 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.