Sociopathe : 15 symptomes du trouble de la personnalite antisociale

La sociopathie, ou trouble de la personnalité antisociale, se caractérise par le mépris des normes sociales, une difficulté à ressentir des émotions, un manque d’empathie et une grande impulsivité, selon la définition du Larousse. Il ne s’agit donc pas d’une maladie, mais d’un trouble psychiatrique “pouvant conduire à des comportements agressifs, sans prise de conscience ni responsabilité”, précise la psychologue Johanna Rozenblum, que nous avons interrogée.

Les symptômes de la sociopathie sont des traits de personnalité permanents, qui induisent des agissements inadaptés à la vie en société. Mais quels sont-ils précisément ? Autrement dit, comment reconnaître un sociopathe ? La réponse en images…

Le traitement de la sociopathie : thérapie et médicaments

Le diagnostic du trouble de la personnalité antisociale repose sur des critères cliniques. Sa prise en charge est d’abord psychiatrique, “afin de poser un diagnostic le plus précocement possible et surveiller l'évolution”, indique la psychologue.

“Le suivi psychologique, pour travailler l'histoire du patient, sa prise de conscience et son adaptation à la vie sociale est essentiel”. Pour cela, la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est privilégiée. “Mais le traitement médicamenteux est malgré tout souvent nécessaire”, ajoute Johanna Rozenblum. Il repose sur la prise d’antipsychotiques ou d’antidépresseurs.

Comment réagir face à un proche sociopathe ?

Par ailleurs, si vous avez dans votre entourage une personne sociopathe, et que vous craignez un danger pour elle-même ou pour un tiers, “il ne faut pas hésiter à demander de l’aide et alerter”, ajoute l’experte. Vous pouvez également tenter d’amener cette personne à consulter, afin qu’elle bénéficie d’une prise en charge adaptée.

Si cette personne est en pleine crise de colère ou se montre agressive, laissez d’abord la situation s’apaiser et prenez vos distances avant de discuter. En outre, son absence d’empathie ne doit pas excuser tous ses comportements : imposez des limites, indiquez clairement ce que vous pouvez ou non tolérer et méfiez-vous de ses capacités à vous mentir et à vous manipuler pour arriver à ses fins.

Sociopathe : existe-t-il un profil type ?

Une récente étude publiée fin 2022 dans la revue Elsevier Personality and Individual Differences  révèle que les   hommes de petite taille ont plus de risque d’être des psychopathes, avec les symptômes à reconnaître que cela implique. Cette étude est venue confirmer ce qu'on appelle parfois le "complexe de Napoléon". "Lorsque quelqu'un n'est pas redoutable physiquement et n'a pas une présence intimidante, il doit s'imposer par d'autres moyens, et notamment par la psychologie", précise en effet   Monika Kozlowska, autrice principale de l'étude. Elle analyse cette théorie en expliquant que "les   hommes petits qui présentent des traits de caractère tels que la psychopathie peuvent s'en servir pour exiger le respect  ou impressionner leur partenaire". Une théorie de taille qui ne s'applique pas aux femmes. En effet, pour les 233 hommes et les 134 femmes volontaires de l'étude, les chercheurs ont constaté que "les personnes de sexe féminin de petite taille ont tendance à recourir à la tromperie pour paraître plus désirables ou pour obtenir une certaine forme de protection", mais que ces   femmes de petite taille ne révèlent aucun signe de psychopathie.

Medisite vous liste les   15 véritables symptômes de la sociopathie grâce à la psycologue  clinicenne Johanna Ronzenblum. 

Manque d’empathie

1/15
Sociopathe : 15 symptômes du trouble de la personnalité antisociale

L’un des principaux traits de personnalité du sociopathe est l’absence totale d’empathie. “Les études menées en imageries médicales ont montré que les sociopathes ne souffraient pas de la souffrance des autres. Les régions cérébrales liées à l'empathie ne s'activent pas. Le comportement le plus troublant reste alors l'indifférence affective”, détaille Johanna Rozenblum. “La prise en compte des émotions d’autrui est donc inexistante”. 

Mépris envers les autres

2/15
Sociopathe : 15 symptômes du trouble de la personnalité antisociale

“Les patients présentant un trouble de la personnalité antisociale peuvent exprimer leur mépris envers les autres et la loi en détruisant des biens, en harcelant ou en volant”, décrit le manuel MSD. Ils sont indifférents aux sentiments, aux droits et à la souffrance des autres. 

Ego démesuré

3/15
Sociopathe : 15 symptômes du trouble de la personnalité antisociale

La personne sociopathe a “une relativement bonne estime d’elle-même”, pointe la psychologue. 

Absence de remise en question

4/15
Sociopathe : 15 symptômes du trouble de la personnalité antisociale

Du fait de son ego, le sociopathe a tendance à ne jamais se remettre en question. Ces patients “sont déterminés à ne pas se laisser faire et à faire ce qu’ils pensent être le meilleur pour eux”.

Voir la suite du diaporama

Mensonge compulsif et manipulation

5/15
Sociopathe : 15 symptômes du trouble de la personnalité antisociale

“Le sujet a une tendance à l’affabulation et au mensonge compulsif”, décrit l’experte. Il peut tromper, exploiter ou manipuler autrui pour obtenir ce qu’il veut.  

Impulsivité

6/15
Sociopathe : 15 symptômes du trouble de la personnalité antisociale

Les patients sociopathes agissent la plupart du temps selon l’impulsion du moment. “Ils ne planifient rien à l'avance et ne tiennent pas compte des conséquences pour leur sécurité ou celle des autres”, décrit le manuel MSD. “Par conséquent, ils peuvent soudainement changer d'emploi, de maison ou de relations”. Ils sont aussi plus susceptibles de provoquer des accidents et peuvent se montrer irresponsables dans la gestion de leurs finances. 

Manque de respect pour leur sécurité et celle des autres

7/15
Sociopathe : 15 symptômes du trouble de la personnalité antisociale

Par leur comportement impulsif, les sociopathes se mettent facilement en danger. Ils ont aussi tendance à ne pas se soucier de la sécurité de leur entourage. Un comportement qui découle directement de leur indifférence affective. 

Agressivité verbale et/ou physique

8/15
Sociopathe : 15 symptômes du trouble de la personnalité antisociale

Le sociopathe a une tendance à l’agressivité, qu’elle soit verbale ou physique. “Ces patients sont souvent facilement provoqués et physiquement agressifs ; ils peuvent se mettre à frapper ou maltraiter leur conjoint ou leur partenaire”, précise le manuel MSD. 

Absence totale de remords

9/15
Sociopathe : 15 symptômes du trouble de la personnalité antisociale

Les patients sociopathes n’éprouvent aucun remords au regard de leurs actions. 

Rationalisation de ses actions

10/15
Sociopathe : 15 symptômes du trouble de la personnalité antisociale

Plus encore, les sociopathes “peuvent rationaliser leurs actions en accusant ceux à qui ils font du mal (par exemple, ils le méritaient) ou comment est la vie (par exemple, injuste)”, pointe le manuel MSD. Une façon de toujours justifier leurs actions, même mauvaises. 

Tendance à blâmer ses victimes

11/15
Sociopathe : 15 symptômes du trouble de la personnalité antisociale

Le sujet présentant un trouble de la personnalité antisociale a tendance à “blâmer la victime pour sa stupidité ou son impuissance”. 

Non-respect de la loi

12/15
Sociopathe : 15 symptômes du trouble de la personnalité antisociale

“Le non-respect de la loi, indiqué par des actes répétés pour lesquels il existe des motifs d'arrestation”, fait partie des critères cliniques du diagnostic du trouble de la personnalité antisociale. 

Calme étonnant face au danger

13/15
Sociopathe : 15 symptômes du trouble de la personnalité antisociale

Les personnes sociopathes montrent un calme étonnant face à une situation de danger (accident de voiture, menace…), ils peuvent ne pas être inquiet et n’exprimer aucune peur. 

Incapacité à maintenir des relations durables

14/15
Sociopathe : 15 symptômes du trouble de la personnalité antisociale

Les patients qui souffrent de ce trouble de la personnalité ont généralement peu (voire pas) d’amis et sont susceptibles de changer fréquemment de partenaire amoureux ou sexuel. Leurs relations sont davantage dictées par leurs propres besoins : autrement dit, ils réfléchissent avant tout à ce que les autres peuvent leur apporter.

Comorbidités fréquentes

15/15
Sociopathe : 15 symptômes du trouble de la personnalité antisociale

Ces patients présentent fréquemment des comorbidités, telles que la toxicomanie, un trouble du contrôle des impulsions, un trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité ou encore un trouble de la personnalité limite. 

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Merci à Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne à Paris. 

Trouble de la personnalité antisociale, Le Manuel MSD (version pour les professionnels de santé). 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.