Vivre à deux implique forcément la notion de partage : partage des tâches, des responsabilités, des difficultés… Mais jusqu’où faut-il mettre en commun le quotidien ? Au moins jusqu’au partage de l’argent selon des chercheurs américains qui ont étudié comment la manière dont les couples gèrent leur argent affecte le bonheur dans leur relation.

Amour : partager les finances augmente l’harmonie du couple

Pour réaliser leurs travaux, les scientifiques ont analysé les données regroupées à travers six études impliquant 38 534 personnes en couple. Ils ont interrogé ces amoureux sur la façon dont ils géraient leur argent au quotidien et sur leur ressenti au niveau de leur relation.

Résultats : les couples qui mettent en commun leurs finances ont un niveau de satisfaction et d’harmonie mutuelle plus élevé. Ces amoureux sont moins susceptibles de se séparer en comparaison à ceux qui décident de garder tout ou une partie de leur argent chacun de leur côté.

“Nous nous attendions à ce que la mise en commun des finances augmente le niveau de dépendance d'une personne à l'égard de son partenaire, ainsi qu'à ce que les intérêts et les objectifs (financiers) du couple soient alignés, ce qui, selon la théorie de l'interdépendance, est associé à des niveaux élevés de qualité de la relation”, a déclaré dans un communiqué Emily Garbinsky, l’auteure principale de ces recherches.

Ces effets se sont d’ailleurs particulièrement remarqués chez les couples qui avaient les plus faibles revenus. “Nous espérons que cette recherche pourra aider les couples au sujet de la gestion de leurs finances pour maximiser la qualité de la relation et, en fin de compte, améliorer leur bien-être”, ont conclu les chercheurs.

Argent du couple : 3 approches pour partager les revenus

Se mettre d’accord dès le début de la vie à deux sur la façon dont vous souhaitez partager l’argent dans votre couple est nécessaire pour préserver votre quotidien. Vous avez trois possibilités :

  • la première, qui semble la plus bénéfique selon cette étude : le partage totale des ressources avec un budget unique ;
  • faire un budget 50-50 : c’est une formule privilégiée par de nombreux couples mais qui n’est pas forcément la plus égalitaire. Ici, chacun contribue à hauteur de 50 % des dépenses et des épargnes, quel que soit son salaire. C’est une méthode qui est donc particulièrement déséquilibrée dans les couples hétérosexuels, car les femmes gagnent souvent moins que les hommes. En effet, selon le collectif féministe Les Glorieuses, en 2021, les femmes sont payées 16,5 % de moins que les hommes à fonctions égales.
  • faire un budget au prorata des revenus : cette méthode est plus juste puisque chaque membre du couple participe aux dépenses et aux épargnes selon ses capacités financières. La personne qui possède le plus faible salaire annuel a donc moins de pression. Cette façon de budgéter permet de revoir la répartition en fonction de l’évolution du couple (grossesse, maladie, perte d’emploi, etc).

Sources

https://psycnet.apa.org/record/2022-42962-001

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.