Sommaire

A partir de quelle taille parle-t-on de "micropénis" ?

Vous pensez avoir un micropénis ? Beaucoup d'hommes ont en fait ce qu'on appelle "le syndrôme du vestiaire". En clair, ils sont persuadés psychologiquement d'avoir un pénis anormalement petit. Or, le terme de "micropénis" relève de critères physiques bien définis par les médecins.

Quelle taille ? "Quand il n’est pas en érection la taille d’un micropénis est inférieure ou égale à 4cm, s’il est en érection il peut atteindre 7 cm", indique le Dr Sylvain Mimoun, médecin sexologue.

Comment calculer ? On calcule la longueur du pénis, la verge étirée en partant du pubis jusqu’au bout du gland.

A savoir : A l’âge adulte, le pénis d’un homme au repos est compris entre 8 et 14 cm, avec une moyenne de 10,8 cm. En érection, il est entre 12 et 17 cm, avec une moyenne de 15,4 cm. De plus, à 50 ans, la verge a perdu 1,5 cm à cause du manque d'exercice.

L'homme peut-il avoir des orgasmes ?

Sensation, plaisir, orgasme… Un homme qui a un micropénis peut-il avoir la même sexualité qu'un autre dans "la norme" ? Et bien oui ! "Un homme avec un micropénis peut tout à fait ressentir du désir et aussi du plaisir, du moment que le mécanisme n’est pas touché et que le sang circule bien, il aura une érection comme les autres", explique le Dr Sylvain Mimoun, médecin sexologue. Dans la plupart des cas, la verge n’a aucune anomalie et est normalement constituée. Elle ne présente aucun obstacle à la sexualité de l’homme.

Est-ce héréditaire ?

Les hommes qui ont un micropénis sont souvent victimes de moqueries, de doutes sur leur virilité, ils doivent subir des traitements parfois hormonaux ou chirurgicaux. Quand on a vécu ce problème, on ne souhaite pas que ses enfants le subissent aussi. Heureusement, rien à craindre.

"Le micropénis n’est pas un problème héréditaire, cela n’a rien à voir. C’est une question de manque hormonale. Un trouble qui ne se transmet pas par les gènes" explique le Dr Sylvain Mimoun.

Micropénis : peut-on donner du plaisir à une femme ?

Vous avez un micropénis ? Pas de panique ! Il est tout à fait possible de satisfaire une femme sexuellement lorsqu’on a un micropénis. "Que l'un ou l'autre (vagin et pénis, ndlr) soit grand ou réduit, ce qui compte, c'est qu'ils s'adaptent le mieux possible" explique le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue dans son livre L'homme (nouveau) expliqué aux femmes. Ce n'est donc pas qu'une question de taille !

D'ailleurs le Dr Mimoun confie "rencontrer plus de femmes qui se plaignent d’un gros pénis que d’un petit" lors de ses consultations.

Comment faire : L’important pour une femme dans la sexualité est de montrer le désir que l'on a pour elle. De plus, il ne faut pas oublier que "80% d'entre elles ressentent du plaisir grâce aux caresses clitoridiennes" souligne le Dr Mimoun. La seule chose qui peut poser problème c’est quand une femme a besoin d’une certaine taille de pénis pour ressentir du plaisir.

Micropénis : quelles sont les causes ?

"La cause essentielle d’un micropénis est une montée de la testostérone qui n’est pas efficace", explique le Dr Sylvain Mimoun. C’est l’hormone masculine sécrétée par les testicules au moment de la puberté, qui, associée à l’hormone de croissance permet au pénis de se développer. Il est important de suivre son développement dès l’enfance.

Comment on le détermine ? En évaluant le dosage de la testostérone grâce à un bilan endocrinologique.

A savoir : En cas de surpoids, il existe un diagnostique différentiel. Le pénis à l’air plus petit parce qu’il est enfoui sous la masse graisseuse pré-pubienne.

Quels sont les traitements ?

Avoir un micropénis n’est pas une fatalité. Il existe deux types de traitements en fonction du moment auquel l’anomalie a été décelée.

Le traitement hormonal : Cette solution peut être administrée si le micropénis est détecté avant la puberté. "On pratique des injections de testostérone pour relever le taux de l’hormone", explique le Dr Sylvain Mimoun. Le traitement dure quelques mois et permet d'aider le développement du pénis qui atteindra une taille normale.

Les traitements chirurgicaux : Si le micropénis est détecté après la puberté, il faut passer par une "élongation de la verge". Pratiquée par un chirurgien urologue, "cette intervention consiste à couper le ligament qui soutient le pénis pour le désinsérer. Cette solution est très peu pratiquée, elle est surtout faite pour aider psychologiquement les hommes qui sont complexés. On a l’impression que l’on voit mieux le pénis", explique notre interlocuteur. L'intervention n'est pas prise en charge par la Sécurité sociale.

Sources

Merci au Dr sylvain Mimoun, médecin sexologue.

mots-clés : Orgasme clitoridien
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.