Sommaire

Rester toujours en alerte

Rester toujours en alerte© Fotolia"Le désir n'est pas fait, par nature, pour se porter sur une seule personne. Dès lors, le risque de l'infidélité appartient au modèle du couple tel qu'il est construit dans nos sociétés occidentales : deux personnes supposées s'aimer et rester ensemble toute la vie. Pour autant, ce n'est pas parce que le risque existe qu'il faut y penser en permanence" estime David Simard. Cependant, en être conscient, peut permettre aussi pour certains de continuer de s'occuper de leur couple, c'est-à-dire d'y penser comme un jardin à cultiver.

Peser le pour et le contre avant de passer à l'acte

Peser le pour et le contre avant de passer à l'acte© FotoliaLa tentation de l'infidélité dans un couple où l'exclusivité sexuelle est posée comme préalable peut avoir différentes causes. "Elle peut être le signe d'une immaturité affective manifestée par le fait de multiplier les occasions de plaire et de séduire, dans le but de se rassurer, note David Simard. Mais aussi un signe d'alerte pour le couple où il y a une perte du désir pour l'autre et le fait de désirer ailleurs." Ce moment peut alors être un moment de crise qui amène à se poser des questions quant aux raisons qui poussent à rester ou "succomber". Il peut alors devenir celui où l'on re-choisit celui ou celle qui partage sa vie.

Conserver un jardin secret

Conserver un jardin secret© FotoliaTout se dire, tout partager, tout le temps, bref n'avoir d'intimité qu'avec l'autre n'est-ce pas une façon de créer du "trop", un étouffement qui pourrait pousser son compagnon ou sa compagne à aller respirer ailleurs ? "Tout dépend de la façon dont le couple s'est constitué" répond David Simard. "C'est le manque qui crée le désir : si l'on croit savoir tout de l'autre, s'il ne manque pas, n'a pas de mystère, il peut donc perdre son attrait érotique. Mais cela n'est vrai que pour certains couples. D'autres se sont constitués comme un cocon, un nid qui met à l'abri du monde. Ceux-là ont surtout besoin de la fusion rassurante pour fonctionner. Et puis, notons aussi que la communication transparente est une illusion : on ne dit jamais tout de soi, parce que l'on ne connaît pas tout de soi : nous avons tous un inconscient et celui-ci parle au-delà de nos paroles, voire contre elles."

Eviter la jalousie

Eviter la jalousie© FotoliaRédhibitoire, la jalousie, lorsqu'elle est pathologique, peut être un "pousse-au-crime" et devenir ainsi une "fiction auto-réalisante" : à force de nous imaginer dans les bras d'un(e) autre, le(la) conjoint(e) devenu(e) insupportable a fini par nous y pousser. "Mais la jalousie peut aussi être la marque du désir, elle peut être une chose avec laquelle on joue pour aiguillonner le désir de l'autre, et l'absence de jalousie peut quant à elle confiner à l'indifférence. Cependant, on rencontre également des couples qui entretiennent une relation érotisée dans une grande confiance en soi et en l'autre" souligne David Simard. Ce qui compte alors c'est que les règles soient claires, que chacun connaisse la limite de la tolérance de l'autre.

Prendre du plaisir (sexuel mais pas seulement) ensemble

Prendre du plaisir (sexuel mais pas seulement) ensemble© FotoliaLa sexualité épanouie est-elle le meilleur rempart contre l'infidélité ? "Ne désirer que son conjoint, toute sa vie, est une gageure" estime David Simard. "Mais cela peut fonctionner s'il existe une très bonne entente sexuelle, une érotisation vivante qui perdure, une bonne communication sur les fantasmes sans craindre d'être jugé. Cependant, certaines personnes ont besoin de se protéger du désir. Plutôt que la sexualité, elles vont choisir leur rôle parental, leur travail, une activité artistique pour s'épanouir. Et si l'autre est dans la même dynamique, le couple pourra fonctionner sans que la sexualité soit importante, sans pour autant qu'il y ait d'infidélité."

Dire et montrer à l'autre qu'on l'aime

Dire et montrer à l'autre qu'on l'aime© Fotolia"Aucune « recette » ne peut prémunir contre une impulsion, un désir pour autrui" insiste David Simard. Toutefois, si le couple est pensé comme le lieu de la réassurance narcissique et de la sécurité affective, ne pas oublier, dans le train-train du quotidien, de montrer et de dire à l'autre qu'il compte, est aussi un bon moyen de faire en sorte que chacun se sente épanoui dans la relation.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.