Sommaire

On se souvient de You, le thriller romantique de Netflix qui mettait en scène un stalker, Joe, prêt à tout pour épier, depuis le trottoir d'en face mais surtout sur les réseaux sociaux, celle qui l'obsédait, Beck, jeune écrivaine en herbe.

Succès de la plateforme de streaming, la série You plonge le téléspectateur dans la tête du parfait stalker, ce harceleur obsessionnel et dangereux. Le stalking, qu'est-ce que c'est ? Le terme serait apparu aux États-Unis au début des années 90 après le meurtre l'actrice Rebecca Schaeffer par un stalker qui l'a harcelée – traquée – durant près de deux ans. C'est à la suite de ce fait divers que la première loi anti-stalking a été promulguée aux États-Unis, d'abord en Californie et dans plusieurs autres États américains, puis en Grande-Bretagne ou encore en Australie. En France, à ce jour, il n'y est pas fait référence dans les articles du Code pénal consacrés au harcèlement.

"Le stalking est une forme aggravée de harcèlement"

"Il s'agit d'un terme anglais employé à la base dans le monde de la chasse et qu'on peut traduire par 'traque furtive' littéralement. Le stalking est une forme aggravée de harcèlement, consistant en des comportements intrusifs du stalker dans la vie de sa victime. C’est un harcèlement pluridimensionnel, dans le sens où il comporte plusieurs types d’actes qui permettent au stalker de mettre en place son harcèlement. La/le stalker se met en quête d’informations sur une personne qu’il cible en particulier. Il/elle focalise sa traque et sa surveillance, de façon répétée, sur cette personne et sans répit. En plus de l’épier, il/elle peut entrer directement en contact avec sa victime de manière obsessionnelle, tout ceci évidemment sans son consentement. En bref, le stalking est un harcèlement doublé d’espionnage", développe Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne à Paris, contactée par Medisite.

C'est précisément cette notion de traque qui fait du stalking une forme aggravée de harcèlement ; le stalker traque une proie.

Les réseaux sociaux, une aubaine pour le stalker

Le stalker de la série You traque sa proie sur les réseaux sociaux, Facebook et Instagram. Grâce à eux, il réussit facilement à trouver son adresse, à identifier ses amis, les membres de sa famille, à connaître ses habitudes, les endroits qu'elle aime... Il finit par tout savoir de sa victime, via les réseaux sociaux. Simple fiction ? Si la figure du stalker a émergé ces dix dernières années, bien que cette forme de harcèlement existait avant, c'est parce qu'il est devenu très facile pour un harceleur d'espionner sa victime.

"Avec l'avènement des réseaux sociaux, le stalker a à sa disposition de nombreux outils numériques qui peuvent s'ajouter à la traque dite 'classique', quand le harceleur entre en contact direct avec sa victime. Il cherche en usant de tous ces moyens dont il dispose, à la contraindre, la soumettre, la séduire, lui faire payer une séparation ou encore chercher des preuves qui valideront un scénario paranoïaque", poursuit Johanna Rozenblum.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Sources

Merci à Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne à Paris

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.