10 signes pour reperer un menteur selon la science

"Ce n'est pas beau de mentir". On nous rabâche cette injonction depuis notre plus tendre enfance. On nous disait aussi que "faute avouée est à moitié pardonnée". La réalité ne semble pas aussi simple puisque la plupart des adultes ont régulièrement recours au mensonge si l'on en croit les travaux du Robert Feldman, professeur de psychologie à l'université du Massachusetts (USA).

En effet, il se trouverait que 60% des gens mentent au cours d'une conversation banale de dix minutes et alignent deux à trois mensonges en moyenne durant ce laps de temps. Plus troublant encore, la plupart des participants à l'étude du ne se seraient même pas compte des mensonges qu'ils ont proférés jusqu'à ce qu'on leur repasse la conversation en vidéo. D'après le scientifique, les humains mentent couramment en espérant se mettre davantage en valeur. 

"Les femmes sont plus susceptibles de mentir pour valoriser leur interlocuteur, tandis que les hommes le font davantage pour se valoriser eux-mêmes", explique Robert Feldman.

Si vous êtes nombreux à avoir tendance à "arranger la vérité", vous êtes moins nombreux à être capable de déceler les menteurs. Plusieurs experts en psychologie, dont le Dr Leanne ten Brinke (Haas School of Business, USA) fait partie, ont déjà identifié certaines modifications physiologiques et comportementales qui en disent sur la sincérité de vos interlocuteurs. Découvrez dans notre diaporama 10 comportements qui trahissent des mensonges. Attention, notre liste n'est pas exhaustive et il faut savoir que pour l'heure, ces études sont loin d'être fiables à 100 %.

Que se passe-t-il dans le corps lorsqu'on ment ?

Lorsqu'il nous arrive de mentir, la peur d'être démasqué provoque un stress. Ce dernier provoque alors un pic d'adrénaline, ce qui augmente fatalement notre rythme cardiaque. C'est de ce phénomène dont découlent les changements physiologiques et comportementaux. Un rythme cardiaque accéléré et un flux sanguins altéré peuvent jouer sur la respiration et généré certains comportements.

Certains détecteurs de mensonge se basent sur ces réactions et analysent les comportements. En France, ils n'ont toutefois pas de valeur juridique et ne peuvent faire office de preuve auprès des tribunaux. Encore une fois, les changements physiologiques générés par les mensonges ne sont pas une science exacte.

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !

Sources

Self-presentation and verbal deception: Do self-presenters lie more?, Basic and Applied Social Psychology, 24(2)

Some Evidence for Unconscious Lie Detection, APS, 2014

The Body Language of Liars: From Little White Lies to Pathological Deception ― How to see through the Fibs, Frauds, and Falsehoods People Tell You Every Day Broché - 21 octobre 2013

Detecting Deceptive Chat-Based Communication Using Typing Behavior and Message Cues, ACM Transactions on Management Information Systems, 2013

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.