Sommeil : 15 signes revelateurs d-une mauvaise nuit selon un neurologue

S'il y a bien une chose qui fait défaut à de nombreuses personnes, c'est le sommeil. Et pour cause, un Français sur trois est un mauvais dormeur si l'on se fie aux derniers chiffres disponibles sur le sujet. Les causes sont multiples : qu'il s'agisse du stress engendré par notre mode de vie moderne, l'utilisation permanente des écrans, la suractivité professionnelle  et désormais la montée d'angoisse liée à la pandémie ... Ces facteurs mis bout à bout ne sont pas propices au sommeil.

Une nouvelle étude présentée par l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance vient également de démontrer que près de la moitié des Français (45%) auraient souffert d'au moins un trouble du sommeil durant ce deuxième confinement. On retrouve principalement les insomnies, l'apnée du sommeil, la narcolepsie ou encore les terreurs nocturnes. En effet, une enquête avait également prouvé que la Covid-19 avait impacté les rêves et les cauchemars des Français.

Si nos autorités de santé sonnent l'alerte depuis des années à propos du sommeil, c'est tout simplement parce que le manque de sommeil va réellement entraver notre quotidien et à plus long terme générer des maladies comme l'obésité, le diabète ou encore les maladies cardiovasculaires. Y a-t-il des signaux qui doivent vous alarmer ? Quels sont les principaux symptômes révélateurs d'une ou plusieurs mauvaises nuits de sommeil ? Aperçu dans notre diaporama avec le Dr Marc Rey, neurologue et Président de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance.

Manque de sommeil : les symptômes vont survenir une heure après le réveil

"Les signes révélateurs d'une mauvaise nuit doivent être évalués une heure après le réveil, car chez certains sujets, il existe une inertie du sommeil qui fait que l'on a des difficultés à bien se réveiller", décrit le Dr Rey. Naturellement les symptômes révélateurs d'un manque de sommeil vont ensuite rapidement se faire sentir, surtout si les mauvaises nuits sont fréquentes

À plus long terme, les troubles du sommeil peuvent avoir des conséquences irréversibles sur notre santé. Ils nuisent à notre système cardiovasculaire, à notre cerveau et peuvent même être à l’origine de surpoids.

Pour prévenir ces troubles, la majorité de la population a besoin de 7 à 8 heures de repos par nuit, estime notre spécialiste. 

Sources

Merci au Dr Marc Rey, neurologue et Président de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.