L’ail, un allié précieux contre les vers intestinaux

Sa réputation n’est plus à faire. Redouté des vampires et utilisé pour chasser les mauvais esprits, l’ail est une plante médicinale connue depuis la nuit des temps. Son bulbe a une propriété antiseptique scientifiquement prouvée. Il agit efficacement contre les maladies respiratoires et digestives, en particulier contre les vers intestinaux. L’ail a également une propriété vasodilatatrice qui lui permet de lutter contre les troubles de la circulation sanguine et de prévenir les maladies cardiovasculaires. Par voie externe, l’ail soigne les lésions provoquées par l’herpès, soulage les douleurs articulaires (goutte) et les piqûres d’insectes.

Comment utiliser l’ail pour combattre les vers intestinaux ?

Prenez 2 ou 3 gousses d’ail, broyez-les dans une tasse et recouvrez-les d’eau bouillante. Laissez macérer toute la nuit et buvez la préparation le lendemain matin, à jeun. Suivez ce traitement pendant 3 jours consécutifs en débutant le jour de la pleine lune. Après avoir bu la préparation, attendez de préférence au moins 2 heures avant de prendre votre petit-déjeuner pour que le traitement soit plus efficace. L’ail est aussi commercialisé sous forme de gélules (100 à 250 mg d’extrait sec par jour).

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.