Alerte ! Épidémie de salmonelle liée à la vente de papayes mexicaines

Publié le 03 Juillet 2019 à 18h06 par Louise Ballongue, journaliste santé
Alerte épidémie ! Depuis plusieurs mois, une épidémie de salmonellose touche les États-Unis. Des papayes fraîches mexicaines "infectées" seraient en cause.

Alerte épidémie ! Une épidémie de salmonelle envahit depuis peu les États-Unis. 62 personnes en sont déjà atteintes et 23 sont à l'hôpital, selon les responsables santé du pays. Les papayes fraîches et entières, originaires du Mexique, seraient à l'origine de cette bactérie.

Des papayes mexicaines infectées

Depuis l’expansion de la bactérie salmonella aux États-Unis, la vente de papayes fraîches est montrée du doigt.

La plupart des personnes atteintes par cette infection ont été diagnostiquées et ce depuis avril dernier.

62 personnes ont été touchées, dont 23 hospitalisées. Les personnes concernées ont toutes plus de 60 ans. Heureusement, aucun décès n’a été signalé.

Des cas de maladie ont été signalés dans le Connecticut, la Floride, le Massachusetts, le New Jersey, New York, la Pennsylvanie, le Rhode Island et le Texas.

Les habitants de ces États ne doivent plus manger, servir ou vendre des papayes fraîches importées du Mexique, ni manger de salades de fruits ou d'autres aliments contenant de la papaye mexicaine.

La salmonella, une infection bactérienne

La salmonellose est une maladie diarrhéique transmise par la bactérie Salmonella appartenant à la famille des entérobactéries. Parfois mortelle, la salmonellose peut être évitée dans bien des cas.

La plupart des personnes infectées par la salmonella développent une diarrhée, de la fièvre, des vomissements et des crampes d'estomac 12 à 72 heures après avoir consommé des aliments contaminés.

Ils sont dus à la libération dans l’intestin d’une toxine irritante, l'entérotoxine, produite par les salmonelles.

Les symptômes d’une salmonellose ne doivent pas être confondus avec ceux de certaines intolérances alimentaires. Au moindre doute, il est vivement recommandé de consulter un médecin en urgence.

En général, la maladie dure quatre à sept jours et la plupart des gens se rétablissent sans traitement.

Salmonella : le mode de contamination

La viande de bœuf, de volaille et les fruits de mer consommés crus ou à un moindre degré de cuisson ainsi que les préparations culinaires à base d’œufs crus – comme la mousse au chocolat, le tiramisu ou encore la mayonnaise – sont les aliments les plus souvent incriminés en cas de contamination à la salmonelle.

Beaucoup plus rarement, il est possible d’être victime d’une salmonellose après avoir mangé des fruits, des légumes ou des produits laitiers lorsqu’ils ont été en contact avec des déjections animales.

Il existe d’autres modes de contamination à la salmonellose parmi lesquels la transmission d’un humain à un autre – ou contamination interhumaine – et la contamination d’un aliment sain par un aliment contaminé.

Enfin, de nombreux animaux de compagnie et NAC (nouveaux animaux de compagnie) étant porteurs d’une bactérie du genre salmonella, peut expliquer en partie l’augmentation du nombre de cas de salmonellose dans les pays occidentaux.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X