10 aliments à éviter parce qu'ils font gonfler le ventre

Certifié par nos experts médicaux MedisitePantalon qui ne ferme plus, qui serre, ballonnements gênants, gaz intestinaux… Voici les aliments à éviter pour ne plus avoir le ventre qui gonfle, avec les explications du docteur Philippe Godeberge, gastro-entérologue. 
10 aliments à éviter parce qu'ils font gonfler le ventreIstock
Sommaire

Il n’est pas rare de se sentir ballonnée, voire gonflée, après avoir mangé. Bien que les causes puissent être multiples, cette sensation découle souvent de l’alimentation. Voici une liste (non exhaustive) d’aliments qui font gonfler le ventre.

Pourquoi le ventre gonfle ?

"La sensation de ballonnement abdominal est en grande partie liée à une augmentation des gaz intestinaux, créant ainsi cette sensation désagréable voire douloureuse, de distension de l'intestin", révèle le Dr Philippe Godeberge, gastro-entérologue.

Même si elle n’est pas l’unique cause, l’alimentation joue ainsi un rôle car "certains aliments, comme les FODMAPs (qui signifie "Fermentable by colonic bacteria Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides And Polyols"), favorisent les ballonnements, même si cela dépend du microbiote de chacun", précise le spécialiste.

Ce qui explique qu’un même repas puisse avoir des conséquences différentes sur l'intestin des personnes qui l’ont partagé.

"Il est parfois difficile de repérer les aliments en cause car cela dépend aussi du mode de préparation, cuit ou cru, et des associations y compris des condiments et des accompagnements", précise l'expert.

Ballonnements : les autres causes possibles

Mais d'autres causes peuvent également être responsables de votre ventre gonflé, comme :

  • Les troubles fonctionnels intestinaux : c'est la première cause et de très loin. Au cours de ces "TFI", la sensation de gonflement est associée à des douleurs abdominales, une modification variable du transit (diarrhée, constipation). Les troubles sont fluctuants mais chroniques et récidivants (2 semaines par an et plus d'un an d'évolution). L'origine est encore mal connue même si une altération du microbiote semble une piste solide, précipitée par l'alimentation, les antibiotiques, la sédentarité, les troubles de l'humeur.
  • L’aérophagie : la déglutition d'air en excès survient lorsque l'on mange ou que l'on boit trop vite, en parlant ou avec une paille ; ou que l'on consomme trop de gomme à mâcher, par exemple.
  • L’anxiété et le stress favorisent également cette sensation, en perturbant le transit intestinal, en diminuant la tolérance à la distension naturelle de l'intestin.
  • Le sport d’endurance, qui peut être source de problèmes digestifs apparaissant pendant l’effort.
  • Le tabac, à cause de la nicotine, augmente l’acidité du contenu de l’estomac. C'est un excitant colique qui aggrave les douleurs abdominales et peut modifier le microbiote intestinal.
  • De même, l’utilisation intensive de certains laxatifs peut conduire à des ballonnements.
  • Une infection virale ou bactérienne peut aussi être à l'origine d'un ventre gonflé. Bien sûr, au moment où l'infection se développe, mais aussi dans les mois qui suivent, des troubles dits "post infectieux" peuvent survenir après une diarrhée sous antibiotique.
  • Les modifications liées à l'âge et aux changements hormonaux (ménopause) altèrent le fonctionnement de l'intestin avec son cortège de constipation et de ballonnements.

Vidéo : L'astuce anti flatulences

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au docteur Philippe Godeberge, gastro-entérologue co-auteur de l’ouvrage Qu’est-ce que tu as dans le ventre, éditions Hachette Pratique, février 2017