Sommaire

Des complications : une œsophagite

oesophagite© Fotolia

oesophagite

Le RGO (reflux gastro-œsophagien) évolue souvent de façon chronique sans entraîner de complications. Cependant, s’il n’est pas pris en charge, il peut être responsable d’une œsophagite.
C'est quoi : il s'agit d'une inflammation de la muqueuse de l'œsophage. Les sucs digestifs du reflux ont une action corrosive qui provoque des lésions sur l'ensemble de la muqueuse. Cette œsophagite par reflux est aussi nommée œsophagite peptique.
Ce qui doit alerter : des régurgitations acides, des douleurs avec des difficultés à avaler, des sensations de brûlures à la déglutition des boissons chaudes ou alcoolisées.
Que faire : consulter un gastro-entérologue qui fera une endoscopie et prescrira de quoi soulager les symptômes. Il indiquera également comment prévenir les éventuelles récidives, notamment avec un traitement médicamenteux et un changement d'habitude alimentaire.

La sténose de l'œsophage

La sténose de l'œsophageNon traitée, l'œsophagite peut dans certains cas évoluer vers une sténose de l'œsophage.
C'est quoi : il s'agit du rétrécissement du bas de l'œsophage provoqué par les irritations acides et l'accumulation de cicatrices qui se forment sur la muqueuse.
Ce qui doit alerter : les aliments ingérés ont de plus en plus de mal à passer dans l'estomac. Ils stagnent et dilatent l'œsophage qui devient un réservoir alimentaire dans le thorax. "Ceci entraîne un amaigrissement et des remontées d’aliments dans les bronches avec un risque d’infection pulmonaire grave" explique le Pr Bigard.
Que faire : consulter un gastro-entérologue pour faire une endoscopie.

Beaucoup plus rare : un syndrome de Barrett

Beaucoup plus rare : un syndrome de BarrettC'est quoi : il s'agit d'une complication grave, mais rare qui touche moins de 10% des personnes concernées par un reflux gastro-œsophagien chronique. Agressées régulièrement et de façon prolongée par le suc gastrique, les cellules de l’œsophage sont remplacées par des cellules de type gastriques ou intestinales. Des lésions se forment et deviennent irréversibles. Il existe alors un risque augmenté de cancer du bas de l'oesophage.
Ce qui doit alerter : ce syndrome se manifeste par les symptômes du reflux. Des brûlures d'estomac nocturnes peuvent également se manifester (non systématiques).
Que faire : il est important de consulter un spécialiste. "Le diagnostic se fait par une endoscopie de dépistage chez les reflueurs chroniques" explique le Pr Bigard.

Dévitalisation dentaire et mauvaise haleine...

Dévitalisation dentaire et mauvaise haleine...Les personnes atteintes de reflux ont des risques de problèmes dentaires. Les remontées acides au niveau de la bouche entraînent une perte de l'émail des dents et des lésions buccales.
Les molaires inférieures et les incisives sont les dents les plus exposées aux attaques acides et les plus sensibles à l'érosion. Cela peut entraîner la dévitalisation de la dent.
Ce qui doit alerter : les premiers signes sont une hypersensibilité des dents au chaud et au froid, au toucher et au sucré. On remarque également des lésions au niveau des gencives. Les remontées acides peuvent être une cause également de mauvaise haleine.
Que faire : consulter un dentiste. Il est souvent le premier à diagnostiquer un reflux gastro-œsophagien par l'observation d'une érosion dentaire.

Des risques d'asthme

Des risques d'asthmeL'asthme et le reflux gastriques sont souvent liés.
Pourquoi : les aliments ingérés sont dissous dans l'estomac grâce à l'acide gastrique. Les parois de l'estomac sont protégées, mais si l'acidité gastrique remonte dans l'œsophage, elle peut redescendre dans les bronches, entraînant des irritations à l'origine des crises d'asthme.
"Cela arrive particulièrement la nuit lorsque le corps est allongé. La responsabilité réelle du reflux dans la survenue de crises d'asthme est difficile à affirmer car dans l’autre sens une crise d’asthme favorise la survenue d’un reflux !" explique le Pr Bigard.
Que faire : consulter un gastro-entérologue.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.