Sommaire

Selles de couleur noire : la faute à un aliment ou une hémorragie

Vous avez constaté que vos selles étaient noires ? Pas de panique si vous avez mangé beaucoup de réglisse ou d'épinards, vos selles peuvent être de couleur noire. Cela est bien sûr transitoire. Une supplémentation en fer ou un traitement à base de charbon peuvent également donner des selles noires.

Plus grave : En revanche, si vous ne prenez pas de fer et que vos selles sont noires et ont une odeur nauséabonde, parlez-en rapidement à votre médecin. "Des selles noires avec une odeur différente des selles habituelles sont faites de vieux sang, ce que l'on appelle méléna, et signalent une hémorragie digestive le plus souvent d’origine haute, au niveau de l'estomac ou de l'intestin grêle, ou provenant du début du côlon" informe le Dr Pauline Jouet.

Selles dures et rares : un problème de thyroïde ?

La constipation, c'est-à-dire la rareté des selles et/ou leur aspect modifié (selles dures) est un signe à ne pas négliger. Cela peut être lié à des changements de vie, des modifications alimentaires, un traitement médicamenteux, mais aussi à des problèmes de thyroïde et même de cancer du côlon.

"Une constipation apparue récemment doit être signalée à votre médecin" indique le Dr Pauline Jouet.

Selles de diamètre rétréci : la faute à une tumeur ?

"Le diamètre des selles qui diminue peut être un mode de présentation de certains cancers du côlon" explique le Dr Pauline Jouet. Les selles ont alors un aspect de ruban. Cela montre qu'il y a un rétrécissement du diamètre intérieur du colon, qui peut être lié à la présence d'une tumeur.

C'est plutôt difficile à constater, aussi il convient d'être attentif à des signes supplémentaires d'alerte: douleurs abdominales ou au niveau du rectum par exemple.

Selles avec du sang : hémorroides ou cancer ?

La présence de sang dans les selles est toujours anormale. On pense souvent que ce sont des hémorroïdes, mais il ne faut jamais banaliser les selles avec du sang. "Cela peut être des hémorroïdes, mais ce n'est pas toujours le cas" souligne le Dr Pauline Jouet. En général, si le sang arrive en l’absence de selles, cela évoque plutôt un problème d’origine anale, le plus souvent hémorroïdaire.

"Lorsque le sang est mêlé aux selles, c'est plus inquiétant car cela signifie que le sang arrive de plus haut que l'anus" explique le Dr Jouet. Cette spécialiste vous conseille de toujours dire à votre médecin que vous avez constaté du sang dans vos selles, même si cela ne se produit qu'une seule fois, a fortiori si vous avez plus de 50 ans.

Plus grave : "Les selles avec du sang peuvent être le seul signe d'un cancer du côlon ou du rectum" alerte le Dr Pauline Jouet. "C'est pourquoi dans le doute, même s'il y a des hémorroïdes, on fait une coloscopie pour voir s'il n'y a pas de cancer du côlon" ajoute-t-elle.

À noter : la présence de sang dans les selles peut aussi signaler une maladie inflammatoire intestinale, comme une rectocolite hémorragique

À faire de façon systématique : regarder ses selles pour voir s'il n'y a pas de sang.

Selles très claires : un problème biliaire

Les selles sont colorées entre autres par la bile. Aussi des selles qui deviennent très claires, de couleur mastic, doivent alerter. "Cela peut être le signe qu'il se passe quelque chose au niveau du système biliaire, que la bile ne s'écoule plus car il y a un blocage du cholédoque, le petit canal qui arrive du foie dans l'intestin via la vésicule biliaire" explique le Dr Jouet.

Plus grave : Le cancer du pancréas peut aussi se signaler par des selles décolorées, mais dans ce cas la décoloration des selles n'est pas un signe isolé.

Des selles liquides et très fréquentes : peut-être un cancer du côlon

L'apparition de diarrhée ou d'alternance de diarrhée et de constipation est un signe qu'il ne faut pas négliger. "Cela peut révéler un cancer du côlon, surtout si cela survient chez une personne de plus de 50 ans" informe le Dr Pauline jouet. "En règle générale, toute modification récente de la fréquence ou de la consistance des selles, que ce soit une constipation ou une diarrhée doit alerter" souligne-t-elle.

Si votre transit change, parlez-en à votre médecin. "Et comme le cancer du côlon est longtemps silencieux, il est important de faire le dépistage du cancer du côlon" rappelle le Dr Jouet. Le dépistage de sang occulte dans les selles permet de diagnostiquer un cancer du côlon de façon précoce.

Des glaires dans les selles récemment

"La présence de glaires dans les selles n'est pas un signe inquiétant si cela est lié à une constipation et que cela fait longtemps que vous avez constaté leur présence" informe le Dr Jouet. "En revanche, si l'apparition de glaire dans les selles est récente, mieux vaut en parler à son médecin, surtout si vous avez constaté d'autres signes en parallèle: sang dans les selles, amaigrissement..."conseille le Dr Jouet.

La présence de glaires dans les selles est rarement un signe isolé de cancer du côlon.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Remerciements au Dr Pauline Jouet, gastro- entérologue hépatologue à l’Hôpital Ambroise Paré (Boulogne-Billancourt)

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.