Maladie de Raynaud : 5 signes a reconnaitre sur vos mains

La maladie de Raynaud est un trouble de la circulation sanguine qui touche les extrémités qui deviennent soudainement blanches, froides et parfois même engourdies. Les doigts vont être la zone la plus souvent touchée, mais l’atteinte du nez, des oreilles et des orteils peut aussi parfois être un motif de consultation.

Dans 8 cas sur 10, le phénomène de Raynaud est dit "idiopathique", c'est-à-dire de cause inconnue. Si l'exposition au froid est l'un des facteurs de risque, le stress, le tabac ou la consommation de boissons contenant de la caféine peuvent aussi favoriser la maladie.

Si toutes les formes de la maladie n'occasionnent pas de conséquences graves, la forme secondaire de la maladie de Raynaud peut entraîner des complications comme la nécrose des extrémités, la déformation des doigts et des orteils et parfois même une gangrène. Cela peut survenir lorsque le sang ne peut plus accéder aux extrêmités.

Les mains froides font partie des symptômes connus de la maladie de Raynaud. Certes, il est fréquent d'avoir froid aux mains lorsque les températures descendent en hiver, or l'association anglaise Scleroderma and Raynaud's UK (SRUK) évoque d'autres symptômes qui peuvent vous mettre la puce à l'oreille. Si l'un d'eux survient - en plus des mains froides - il vaut peut-être mieux consulter un médecin. La liste dans notre diaporama.

Maladie de Raynaud : le froid n'est pas le seul à causer des crises

Les symptômes peuvent durer plusieurs minutes mais peuvent s'éterniser plusieurs heures. Les patients peuvent aussi rester pendant de longues périodes sans aucun symptôme ou constater que la maladie a complètement disparu.

D'après l'association SRUK : "Si Raynaud est le plus souvent associé à une baisse de température, les crises peuvent également être déclenchées par le stress".

On distingue la forme primitive de la maladie de la forme secondaire. Chez les personnes en bonne santé, le corps exposé au froid va avoir pour réflexe de resserrer les petites artères situées sous la peau (les artérioles) pour réduire la perte de chaleur. L’afflux sanguin augmente au niveau des veines profondes et le corps peut ainsi maintenir une température stable à 37°C. Or, les personnes atteintes par la maladie de Raynaud, le mécanisme est excessif. Les nerfs contrôlant le resserrement contractent brutalement les artérioles. Le sang rencontre alors des difficultés pour atteindre les extrémités, ce qui se traduit souvent par un blanchiment de la peau, suivi d’un bleuissement, avant de retrouver une couleur normale.

On associe les personnes concernées par la forme secondaire au syndrome de Raynaud . Il est causé par une pathologie sous-jacente ou par la prise d’un médicament.

Vous avez les mains très froides

1/5
Maladie de Raynaud : les signes à reconnaître sur vos mains  

Vos extrémités changent de couleur

2/5
Maladie de Raynaud : les signes à reconnaître sur vos mains  

Vous avez les doigts engourdis

3/5
Maladie de Raynaud : les signes à reconnaître sur vos mains  

Vous avez des picotements dans les doigts

4/5
Maladie de Raynaud : les signes à reconnaître sur vos mains  

Vos mains sont douloureuses

5/5
Maladie de Raynaud : les signes à reconnaître sur vos mains  

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.express.co.uk/life-style/health/1532782/cold-hands-symptom-checker-Raynauds-evg

Scleroderma and Raynaud's UK

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.