Insomnie et grossesse, quels liens ?


Au cours de la grossesse, le sommeil de la femme enceinte est loin de ressembler à un long fleuve tranquille. Ainsi, les troubles du sommeil peuvent avoir des origines différentes en fonction du stade d'avancement de la gestation. Lors du premier trimestre, les femmes sont souvent réveillées par des envies d'uriner. Le réendormissement s'avère alors compliqué, car le cycle de sommeil s'en trouve bouleversé. Certaines femmes souffrent également de nausées qui perdurent jusqu'en soirée et qui ne favorisent pas un sommeil réparateur. Des facteurs psychologiques peuvent également intervenir dans le cadre des insomnies. En effet, l'angoisse et l'anxiété sont des émotions exacerbées par l'obscurité.


Que faire pour dormir ?


En règle générale, il n'est pas nécessaire de recourir à un traitement médical pour traiter l'insomnie au cours de la grossesse. Certaines mesures spécifiques peuvent aider les femmes enceintes à trouver plus facilement le sommeil. En cela, l'activité physique joue un rôle important, car la sédentarité augmente les risques de troubles du sommeil. Afin d'éviter les remontées acides perturbatrices, il est recommandé de surélever la tête du matelas selon une inclinaison de 30° et d'adopter une alimentation équilibrée. Il faut savoir que certains aliments présentent des pouvoirs sédatifs insoupçonnés. C'est le cas notamment de la pomme ou du lait contrairement au café ou au thé qui sont des excitants.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.