Soigner l'arthrose de l'épaule par infiltration

L'arthrose de l'épaule est une pathologie très fréquente et entraîne des douleurs et une impotence fonctionnelle parfois difficiles à apaiser. L'infiltration intra-articulaire peut permettre un soulagement durable.

Publicité

5854381-inline-500x333.jpg© Istock

Dans quels cas soigne-t-on une douleur de l'épaule par infiltration ?

Lorsqu'une épaule est très douloureuse, on peut proposer une infiltration intra-articulaire, à visée à la fois diagnostique et thérapeutique. Les pathologies de l'épaule qui peuvent être soignées par infiltrations sont principalement la tendinite, les calcifications des tendons de la coiffe des rotateurs, la capsulite rétractile et l'arthrose. On peut injecter soit des corticoïdes, qui ont une action anti-inflammatoire très puissante, soit un liquide de viscosupplémentation qui, en cas d'arthrose, va "huiler" l'articulation.

Publicité
Publicité

Quels sont les risques de l'infiltration en cas d'arthrose de l'épaule ?

Il existe peu de risques et d'effets secondaires lors de la pratique d'une infiltration de l'épaule, en cas d'arthrose. Le geste peut être douloureux pendant quelques heures, en raison de la pression exercée par l'injection dans l'articulation, mais ces douleurs disparaissent spontanément. Le soulagement dure quelques semaines, voire quelques mois, et il ne faut pas répéter ces infiltrations plus de 3 fois. Le plus souvent, l'infiltration est pratiquée sous guidage radiographique afin de bien atteindre la zone douloureuse. Le repos de l'articulation doit être observé dans les 24 à 48 premières heures suivant l'infiltration.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X