Fracture du coude : la rééducation

Composé de quatre éléments osseux distincts, le coude est l’une des articulations les plus fréquemment touchées par les fractures. La prise en charge de ce type de fracture est essentielle pour réduire la douleur et assurer une parfaite récupération articulaire.

Publicité

5991113-inline-500x333.jpg© Istock

Les différentes fractures du coude

Chacune des structures osseuses constituant le coude peut être touchée:- la fracture de l'épicondyle médial de l'humérus (ou épitrochlée): il s’agit de la saillie osseuse localisée au niveau de l’extrémité inférieure de l’humérus;- la fracture de la partie basse de l'humérus: ce type de fracture est pratiquement toujours déplacé;- la fracture de l'olécrane: c’est l'extrémité osseuse proximale de l'ulna ; autrement dit, c’est la bosse que forme le coude lorsqu’il est plié;- la fracture de la tête du radius: il s’agit de la formation osseuse située à l’extérieur de l’avant-bras, du même côté que le pouce.

Publicité
Publicité

Les traitements de la fracture du coude

La prise en charge d’une fracture du coude dépendra de sa localisation, de sa gravité, ainsi que de la présence ou non d’un éventuel déplacement. Dans la majorité des cas de déplacements osseux, la réduction est opérée sous anesthésie générale. Il peut être nécessaire de pratiquer concomitamment une ostéosynthèse, c’est-à-dire de positionner des vis ou une broche. La cicatrisation osseuse requiert une immobilisation complète pendant plusieurs semaines au moyen d’une gouttière plâtrée. Pour retrouver une extension complète du coude et de l’avant-bras, des séances de kinésithérapie sont généralement indispensables.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X