Le matelas n’est pas le seul élément auquel il faut être attentif pour bien dormir. Il faut aussi bien choisir son oreiller. En effet, une nuit la tête posée sur un modèle mal adapté peut conduire à des torticolis, des nuques raides, des maux de dos ou un mauvais sommeil. Alors lequel est fait pour vous ?

Oreiller : comment bien le choisir ?

Carré, rectangulaire, ergonomique, taille 60x60, 65x65, 45 x 70 cm… Nous avons l’embarras du choix lorsqu'on est à la recherche d'un oreiller. Ce dernier aide à soutenir une position de sommeil saine pendant la nuit. À quoi ressemble la posture parfaite ? Un corps bien aligné, des genoux aux hanches, en passant par la colonne vertébrale, la poitrine, les épaules, la tête et le cou.

Pour obtenir cela, il y a trois critères à prendre en compte lors de la sélection de sa forme. "La largeur d’épaules, la position pour dormir et d’éventuelles douleurs au dos ou au cou", avait expliqué Alexandra Haim dans un précédent article de Medisite.

Les oreillers à choisir selon la position pour dormir

Les personnes qui dorment sur le dos peuvent prendre une forme classique. Elles doivent toutefois veiller à ce qu’il soit ferme (mais pas trop) pour garantir un bon maintien de la nuque. Le meilleur moyen pour savoir s'il vous convient, est de le tester avant d’acheter. Astuce à se rappeler : la tête doit s’enfoncer d’un tiers dans l’oreiller.

Les individus qui sommeillent sur le côté doivent pour leur part opter pour un coussin épais (à partir de 9 cm) car leur cou est très éloigné du matelas à cause de l’épaule.

Les adeptes qui dorment sur le ventre doivent acheter un oreiller plat (5 ou 6 cm d’épaisseur) et moelleux (duvet…). Cela évite une trop grande cambrure du dos pendant la nuit, position nocturne du corps qui favorise les douleurs lombaires.

Pour tous ces oreillers, il est conseillé de privilégier les matières naturelles - comme les plumes, le duvet ou la laine - qui sont plus respirantes.

Les dormeurs qui ont des maux de dos ou une arthrose cervicale, doivent miser sur un oreiller à mémoire de forme. Ce dernier s’ajuste à la morphologie du dormeur en gardant "en mémoire" les points de pression du corps grâce à la chaleur dégagée. Il peut être en mousse, en fibres de polyester siliconées, en latex. Certains modèles proposent aussi un garnissage naturel.

Toutefois, attention si vous bougez beaucoup ! Les oreillers à base de mousse à mémoire de forme ne sont pas les plus adaptés aux nuits agitées.

Par ailleurs, certaines personnes ont l’habitude de dormir avec deux oreillers pour avoir plus de moelleux. Très mauvaise idée ! Les experts déconseillent cette pratique qui met à mal la ligne du cou. Si le coussin ne convient pas, il est préférable de le changer pour un modèle plus récent ou mieux adapté à la position de sommeil.

De plus, il vaut mieux éviter les traversins, également. "Il faut les garder juste pour lire ou pour décorer, mais pas pour dormir, car avec leur forme cylindrique, la tête ne tombe pas bien" avait expliqué Alexandra Haim.

Apprenez à vous relaxer, à vous détendre grâce à nos produits ! Profitez jusqu'à -50% de réduction

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.