Sommaire

Maîtriser ses colères

La situation : En retard à un rendez-vous très important, on découvre une fois dans la voiture que notre homme n'a pas fait le plein d'essence. Après quelques hurlements de rage, on arrive d'une humeur détestable au rendez-vous. Une fois à la maison, on perd tout sang-froid et on accuse ce cher conjoint de tous les maux. La crise conjugale n'est pas loin...

L'avis d'Elisabeth Couzon : La colère est une réaction qui vise à protéger notre intégrité. Quand il y a un vrai préjudice, la colère est juste. Elle nous permet ainsi de mettre des limites et de sortir d'un sentiment d'impuissance.

Dans l'exemple cité, la personne est en colère car elle en face d'un obstacle. Elle est frustrée et ressent un sentiment d'injustice.

Si elle s'adresse à son mari avec colère, elle projettera forcément de la violence. Il faut donc dans un premier temps, interrompre cette colère.

Le conseil : Vous pouvez boire un verre d'eau, respirer un grand coup ou, comme le conseille le célèbre adage, tourner sept fois la langue dans votre bouche.
Ensuite, utilisez la communication non violente face à la personne qui semble vous avoir causé du tort. Parlez calmement en utilisant le "je" et pas le "tu" de façon à ne pas être trop inquisitrice. Et n'oubliez pas que la colère est comme une vague : elle monte et elle descend.

Si vous n'apprenez pas à maîtriser cette émotion, votre corps risque d'en souffrir avec, à long terme, des problèmes d'hypertension.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.