8 choses que vous ne savez pas sur les testicules
Sommaire

L'un des deux peut parfois rester rentré

L'un des deux peut parfois rester rentréDurant la grossesse, les testicules sont situés à l'intérieur du corps du fœtus puis, juste avant la naissance, ils descendent dans le scrotum, situé en-dessous du pénis. Mais il peut arriver (dans environ 5% des cas) qu'à la naissance, un seul des deux testicules descende dans le scrotum : on parle alors de cryptorchidie. Souvent, les choses rentrent dans l'ordre naturellement dans les 3 premiers mois.
Quelles solutions ? Un traitement hormonal ou une intervention chirurgicale peuvent être nécessaire pour faire descendre le second testicule afin d'éviter d'éventuelles complications (baisse de fertilité, augmentation du risque de cancers...). Cependant, si le problème n'a pas été réglé durant l'enfance, rassurez-vous : un seul testicule suffit en théorie pour permettre une procréation, même si celle-ci peut être plus compliquée. "De plus, si ce problème engendre un complexe, il est possible d'envisager une intervention pour poser une prothèse de testicule, tout comme on le fait après un cancer ou une nécrose d'un testicule", indique le sexologue.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):